samedi 13 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Travailleurs étrangers temporaires : la CNESST sera davantage mobilisée

Les + lus

Photo : Tim Mossholder - Unsplash

01 mars 2023 01:02

En raison de l'augmentation du nombre de travailleurs étrangers temporaires (TET) au Québec en raison notamment de la pénurie de main-d'œuvre qui frappe la province, le ministre du Travail du Québec, Jean Boulet, a annoncé, le 1er mars, que la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) renforcera ses actions auprès de cette main-d'œuvre, de leurs représentants et de leurs employeurs.

D'abord, l'Escouade prévention auprès des travailleurs étrangers temporaires de la CNESST sera désormais permanente et présente partout au Québec. Son mandat est également élargi pour rejoindre les TET et leurs employeurs dans un plus grand nombre de secteurs d'activité économique, comme le commerce de détail, l'hébergement, la restauration, la santé et l'assistance sociale, le manufacturier, la fabrication d'aliments en plus de l'agriculture.

Rappelons que cette escouade offre déjà des ateliers d'information et de sensibilisation sur les normes, la santé et la sécurité du travail en français, en anglais et en espagnol dans certaines régions.

Concrètement, une cohorte d'une dizaine d'agents de prévention s'ajoutera pendant la période estivale 2023 à l'équipe permanente, déjà composée d'une douzaine de personnes, afin de joindre plus particulièrement les TET du secteur agricole.

Ensuite, la CNESST accélèrera le suivi des demandes en matière de normes du travail et de lésions professionnelles pour aider les TET alors qu'ils sont au Québec. La CNESST bonifiera par ailleurs ses canaux d'information avec la transmission de messages ciblés et une plus grande offre de webinaires destinés aux employeurs, ainsi qu'avec la création d'un feuillet informatif à l'attention des travailleuses et des travailleurs.

De plus, la CNESST maintiendra une surveillance accrue des milieux de travail qui accueillent une main-d'œuvre étrangère temporaire. De plus, elle vérifiera désormais systématiquement les agences de placement et de recrutement de TET. En 2022, plus de 385 contrôles ont été effectués auprès de ces agences.

Enfin, les activités de la CNESST s'intensifieront au cours des prochains mois, entre autres pour améliorer les connaissances des TET en matière de droits et d'obligations du travail, et l'accès aux services de la CNESST pour ceux ne maîtrisant pas le français. Elle entend aussi moduler ses opérations de prévention, d'enquête et d'inspection en fonction des nouveaux secteurs accueillant des TET et des facteurs de risque d'infraction aux lois du travail. Enfin, dans un esprit de collaboration, la CNESST établira de nouvelles activités de partenariat et de concertation afin d'optimiser les actions auprès des TET et des employeurs, notamment avec les représentants consulaires, et renforcera les échanges avec les instances et les autorités compétentes afin de mieux protéger les travailleuses et les travailleurs vulnérables.

«Le nombre de travailleuses et travailleurs étrangers temporaires augmente chaque année au Québec, surtout depuis l'entrée en vigueur des assouplissements que nous avons négociés avec Ottawa. Cette main-d'œuvre se retrouve de plus en plus dans tous les secteurs d'activité économique et dans toutes les régions du Québec. Il est primordial de rappeler qu'ils ont les mêmes droits et obligations que tout autre travailleur québécois et que nous allons continuer d'offrir des outils concrets et efficaces pour soutenir les employeurs. Enfin, je tiens à remercier tous les partenaires pour leur mobilisation afin de faire du Québec un lieu accueillant et respectueux pour les travailleuses et les travailleurs étrangers temporaires», a conclu Jean Boulet.

Les + lus