mercredi 24 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Électrification des transports

Ottawa et Québec confirment un important projet d'acquisition d'autobus électriques

Les + lus

Photo : Courtoisie - Nova Bus

08 mai 2023 02:38

Le ministre des Affaires intergouvernementales, de l'Infrastructure et des Collectivités du Canada, Dominic LeBlanc, ainsi que la ministre des Transports et de la Mobilité durable du Québec, Geneviève Guilbault, et le ministre de l'Environnement du Québec, Benoit Charette, ont annoncé des investissements de plus de 780 M$ du gouvernement du Canada et de plus de 1,1 G$ du gouvernement du Québec pour l'acquisition de 1 229 autobus électriques et l'amélioration du réseau de transport collectif électrique au Québec.

Concrètement, le financement va permettre à dix organismes publics de transport en commun, dont la Société de transport de Lévis, d'amorcer la conversion de leur parc d'autobus au mode 100 % électrique en vue d'atteindre les objectifs gouvernementaux du Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030) et du plan climatique renforcé du Canada.

La Société de transport de Montréal (STM) est mandataire, au nom des neuf autres sociétés de transport collectif, et est responsable de l'approvisionnement des autobus. Ces derniers doivent être livrés d'ici 2027 aux sociétés de transport. Au final, Québec prévoit investir un total de 5 G$ pour permettre la mise en service de 2 148 autobus électriques d'ici 2030.

«Afin de maximiser le potentiel de retombées économiques locales», le niveau de contenu canadien exigé dans le cadre de cet appel d'offres a été fixé à 25 %, et l'assemblage final doit être effectué au Canada, et ce, dans le respect des accords de commerce applicables auxquels le Québec souscrit. À la suite d'un appel d'offres public lancé en avril 2022, c'est la compagnie Nova Bus, dont le siège social est situé à Saint–Eustache, qui a obtenu le contrat de fabrication. 

«Le gouvernement du Québec est déterminé à réussir la transition climatique. Ce virage passe notamment par le grand chantier d'électrification de l'économie et des transports, dont le transport collectif. L'autorisation accordée par ma collègue aujourd'hui est un pas dans cette direction et démontre une fois de plus notre volonté d'agir de manière responsable et durable face aux changements climatiques», a notamment soutenu Benoit Charette.

Rappelons finalement qu'à compter de 2025, tous les nouveaux véhicules acquis par les sociétés de transport en commun et bénéficiant d'une subvention gouvernementale devront être des véhicules électriques.


Les + lus