mercredi 17 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Retard dans les chirurgies

Entente entre Québec et les médecins spécialistes

Les + lus

Photo : Guillaume Piron - Unsplash

10 mai 2023 11:49

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, et le Dr Vincent Oliva, président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), ont annoncé la conclusion d'une entente entre les deux parties, le 10 mai, affin de rattraper le retard accumulé en chirurgie.

Rappelons que ce secteur du réseau de la santé a été durement touché en raison du délestage nécessaire de plusieurs services au plus fort de la crise sanitaire, ce qui a allongé les listes d'attente. L'objectif des mesures annoncées est de rattraper le retard accumulé durant la pandémie.

Comme «le défi est de taille», l'entente vise à permettre au réseau de la santé de «revenir au niveau prépandémique», qui se situait à environ 2 500 personnes en attente depuis plus d'un an, au plus tard le 31 décembre 2024. Une cible intermédiaire a également été fixée afin de réduire cette liste à 7 600 pour le 31 mars 2024.

Une offensive sera déployée, particulièrement auprès des patients hors délais. Les patients hors délais représentent les patients en attente d'une chirurgie depuis plus d'un an ou en attente d'une chirurgie oncologique depuis plus de 56 jours.

Pour concrétiser les objectifs, l'entente vise à favoriser une utilisation optimale des salles d'opération, la réouverture de salles fermées et en offrant du temps supplémentaire, sur une base volontaire, pour les quarts de travail de soirs, de fins de semaine et lors des jours fériés.

Plus de 400 M$ seront consacrés à la mise en place des différentes mesures pour redoubler d'efficacité dans le rattrapage des activités chirurgicales. Ces sommes découlent de l'entente intervenue en 2019 entre le gouvernement du Québec et la FMSQ, et proviennent des économies réalisées à même l'enveloppe budgétaire dévolue à la FMSQ.

Par ailleurs, afin d'améliorer la gestion des listes d'attente, une seconde offre de rendez-vous pourra être proposée au patient sur la liste d'attente lorsque possible. Cette seconde offre permettra au patient d'obtenir la chirurgie plus rapidement avec un autre chirurgien, sur une base volontaire.

Dans l'effort de rattrapage, en parallèle de l'entente avec la FMSQ, l'utilisation des centres médicaux spécialisés (CMS) sera également optimisée. Les établissements du réseau seront encouragés à recourir aux CMS pour atteindre leurs cibles de réduction des listes d'attente et faire en sorte que des patients aient accès plus rapidement à certains types de chirurgie.

Un projet-pilote d'hospitalisation de courte durée dans certains CMS sera aussi déployé afin de prioriser les cas d'orthopédie.

Imputabilité

Pour ce volet, des cibles de réduction des listes d'attente ont été fixées pour chacun des présidents-directeurs généraux des établissements du réseau de la santé et des services sociaux pour le 31 décembre 2024. Des cibles intermédiaires sont également prévues pour chaque établissement. L'atteinte de ces cibles doit se faire en collaboration, «sous un principe de responsabilité partagée», afin de réduire le nombre de patients en attente de chirurgies hors délai et en fonction des priorités cliniques.

Pour garantir que les services chirurgicaux «soient équitables et accessibles pour tous», les établissements devront également élaborer un plan d'action. Un suivi de l'application des actions, des cibles et des données sera effectué, promet le ministère de la Santé.

Un accompagnement sera par ailleurs offert aux établissements du réseau «afin de les soutenir pour implanter les meilleures pratiques de gestion de blocs opératoires grâce à l'apport d'une équipe d'experts en chirurgie provenant du ministère de la Santé et de la FMSQ».

Les + lus