mercredi 24 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Politique municipale

Repensons Lévis s’oppose au projet de prolongement du boulevard Étienne-Dallaire

Les + lus

Malgré 400 signatures sur la pétition de RL pour bloquer le projet de prolongement du boulevard Étienne-Dallaire, les élus ont voté contre la proposition d’Alexandre Fallu. Photo : Gilles Boutin

30 mai 2023 06:29

Lors de la séance ordinaire du conseil du 23 mai, le conseiller municipal de Christ-Roi élu sous la bannière de Repensons Lévis (RL), Alexandre Fallu, a demandé l’annulation du projet de prolongement du boulevard Étienne-Dallaire entre les rues Chateaubriand et Charles-Rodrigue souhaité par l’administration Lehouillier. Les conseillers, membres du parti du maire, ont cependant bloqué cette proposition.

Par Xavier Nicole - xaviernicole@journaldelevis.ca

 Alexandre Fallu avait mentionné, lors de l’élection partielle cet hiver dans Christ-Roi, qu’il souhaitait y voir un parc central avec une piste multifonctionnelle pour les cyclistes et les piétons plutôt qu’un boulevard.

«En considérant qu’aucune étude de circulation ne justifie la nécessité d’un boulevard, que plus de 400 citoyens ont signé une pétition montrant leur désaccord, que 80 de ces signatures proviennent de résidents du secteur et que le prolongement du boulevard y ajouterait encore plus d’îlots de chaleur, il est donc proposé et résolu de retirer le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire du Programme quinquennal d’immobilisations (PQI) et du Schéma d’aménagement et de développement (SAD)», a mentionné Alexandre Fallu, dont la proposition a été appuyée au conseil par l’autre élu de RL, Serge Bonin (Saint-Étienne).

En réponse à cette proposition, le conseiller municipal de Saint-Jean, Guy Dumoulin, a tenu à spécifier que «plusieurs des signataires de la pétition en ligne n’étaient même pas de Lévis» et que «les 80 signatures de résidents sont très peu considérant la possibilité de 5 000 à 10 000 résidents du secteur». Il a aussi mentionné «qu’il s’agirait d’une rue plutôt que d’un boulevard».

«Il n’y a aucune mention d’une rue. Si je regarde dans le PQI, il est question du boulevard Étienne-Dallaire. De toute façon, ce n’est pas en ajoutant des rues que nous allons diminuer le danger évidemment», a répliqué Serge Bonin.

Conclusion négative pour la proposition

«400 personnes qui signent une pétition avec une partie qui est de l’extérieur par voie électronique, il me semble que, par respect pour la démocratie, il faut être très précautionneux sur ce genre de pétition. Si on s’en va en consultation à chaque fois que 400 citoyens sur 10 000 signent une pétition, on passerait notre temps à consulter», a indiqué le maire suppléant, Michel Patry.

Le conseiller municipal de Saint-David, Serge Côté, a ensuite appuyé son collègue. Il a mentionné avoir «senti que les gens des environs voulaient vraiment aller de l’avant avec ce projet, et ce, depuis quelques années».

«Nous avons décidé d’aller en faveur de ce projet-là pour sécuriser le secteur. En 2021, lors de ma cinquième campagne électorale pour vous donner une idée, j’ai fait du porte-à-porte et ce que j’ai entendu, c’est que les gens me suppliaient pratiquement d’ouvrir un axe pour être en mesure de sortir du secteur», a expliqué Serge Côté.

Guy Dumoulin a ensuite demandé le vote. Serge Bonin et Alexandre Fallu ont été les seuls à voter en faveur de la proposition. Les autres conseillers, membres du parti du maire, ont tous voté contre.

Les + lus