samedi 22 juin 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Petite enfance

Les garderies non subventionnées inquiètes

Les + lus

Photo : Archives

14 sept. 2023 10:06

À l'occasion de la rentrée parlementaire à Québec, l'Association des garderies non subventionnées en installation (AGNSI) a fait une sortie, le 14 septembre, pour déplorer que les garderies non subventionnées et subventionnées «sont vouées à des fermetures et des bris de services sous peu» en raison des politiques gouvernementales actuelles.

«La situation actuelle, marquée par un nombre croissant de départs d'éducatrices qualifiées et non formé est alarmante et met en péril la qualité de l'éducation et de la garde des enfants au sein de nos services de la petite enfance. Les raisons de ces départs sont multiples, mais elles sont toutes en partie liées aux politiques gouvernementales en place», a souligné David Haddaoui, président de l'AGNSI.

Le regroupement déplore notamment les conditions de travail «insoutenables» des éducatrices et le «manque de souplesse et de rapidité» de traitement de dossier de la main d'œuvre étrangère par les deux paliers des gouvernements.

Pour renverser la vapeur, l'association demande au ministère de la Famille d'augmenter substantiellement les salaires des éducatrices «pour refléter l'importance de leur rôle» et le crédit d'impôt envers les familles qui fréquentent les garderies non subventionnées «pour que les gestionnaires puissent réénumérer leurs éducatrices à la hauteur de leur compétence et pour refléter l'importance de leur rôle».

Également, l'AGNSI veut un soutien «accru et plus efficace» à la formation continue et au perfectionnement professionnel des éducatrices et la reconnaissance de la profession d'éducatrice «comme essentielle à la société».


Les + lus