mercredi 24 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Politique > Actualités

Crise du logement

Duhaime veut que les propriétaires aient plus d'oxygène

Les + lus

Le chef du PCQ, Éric Duhaime. Photo : Gilles Boutin - Archives

19 sept. 2023 10:52

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a fait une sortie ce matin pour rappeler les solutions de sa formation politique à la crise du logement.

D'abord, Éric Duhaime demande au gouvernement caquiste d’abolir la cession de bail pour «garantir aux propriétaires le choix du locataire». Selon le chef conservateur, cette mesure permettrait notamment de mettre fin au «marché clandestin de revente de baux» que la cession de bail permet.

«Il faut respecter le droit de propriété, pilier de l’entrepreneuriat. Le propriétaire d’un bien immobilier doit avoir la liberté de choisir à qui et selon quelles conditions il loue son logement. On vit dans un régime de libre marché, ce n’est pas un crime de vouloir s’enrichir au Québec», a affirmé M. Duhaime.

Du même souffle, il a réitéré sa conviction que la crise actuelle du logement «a été provoquée par des années de contrôle abusif des loyers qui ont découragé l’investissement immobilier». Rappelons que le PCQ réclame que les règles de fixation des loyers soient confiées à une autorité indépendante, comme en Ontario et en Alberta, ainsi qu'une «libéralisation de l'investissement immobilier».

«Il y a 40 ans, il fallait en moyenne 8 ans pour récupérer son investissement dans l’immobilier locatif. Aujourd’hui , ça prend 43 ans. Pour bien paraître aux yeux des locataires, qui sont forcément plus nombreux que les propriétaires, les politiciens ont mis en place des contraintes de toutes sortes et on voit maintenant le résultat. Locataires et propriétaires sont perdants», a conclu Éric Duhaime.


Les + lus