vendredi 24 mai 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Spectacles Arts > Culture

Virée Culture

La Chaudière-Appalaches révèle ses secrets

Les + lus

Des représentants des 10 territoires étaient à l’Espace Culture de Frampton le 1er mai dernier, pour le lancement du projet Virez Culture en Chaudière-Appalaches. Photo : Beauce Média – Hubert Lapointe

15 mai 2024 08:51

Nous cherchons toujours des bijoux aux alentours, mais nous ignorons bien souvent le trésor qui se cache dans notre cour… C’est ainsi que les 10 territoires de la Chaudière-Appalaches ont décidé de collaborer et de dévoiler au grand jour les secrets les mieux gardés de leur coin de pays.

Par Hubert Lapointe – Collaboration spéciale Beauce Média

 En effet, dans le but de faire rayonner la culture, le patrimoine et les paysages de la région, Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches (CCNCA) a lancé le projet «Virez Culture en Chaudière-Appalaches»; un projet par et pour la population locale.

Pour débuter, le CCNCA est allé à la rencontre des membres de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA), ceci à raison de 30 rencontres auprès d’autant d’organisations au cours de la dernière année. Il a alors été en mesure d’identifier les meilleurs endroits à visiter dans la région, lesquels ont ensuite été répertoriés sur le nouveau site virezculture.ca. Celui-ci a été dévoilé au grand public le mercredi 1er mai dernier à l’Espace Culture de Frampton.

«Pour le public, le site web est notre quartier général. On retrouve une carte interactive, des capsules vidéo et l’ensemble des coups de cœur de nos partenaires. Ça fait plus de 200 propositions de sorties et de découvertes partout en Chaudière-Appalaches! […] On espère que ça va vous donner le goût de prendre la route pour aller “virer culture”», a présenté Magali Paquin, coordonnatrice du projet, en soulignant tout le travail d’équipe qui a été nécessaire afin de concrétiser la vision.

«La Chaudière-Appalaches, c’est grand. On a chacun nos forces. Je pense que ce sera un succès. Je suis convaincu que ça donnera le goût autant à nos propres citoyens qu’aux gens de l’extérieur de découvrir nos richesses naturelles», a commenté Gaétan Vachon, préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce et représentant de la TREMCA.

Mentionnons que le projet, financé par l’ensemble des Ententes de développement culturel, de même que par le ministère de la Culture et des Communications, représente un investissement d’environ 100 000 $. Le tout a été réalisé dans le cadre de l’Entente sectorielle de développement de la culture de la Chaudière-Appalaches 2022 – 2025, chapeautée par la MRC de l’Islet.

«C’est un projet qui veut insuffler un sentiment de fierté de la population envers leur culture, a lancé pour sa part Diane Sénécal, directrice du service de développement local et régional à la MRC de l’Islet, en rappelant non seulement la grande place, mais aussi l’importance de la culture en Chaudière-Appalaches. La culture est partout autour de nous. La culture est en nous. […] Et en plus, elle nous permet de nous développer comme territoire!»

«La prochaine étape sera de voir si le projet est bien accueilli. Des choses seront ajustées. Nous avons le désir de faire une phase 2», a avancé Mme Paquin.

Les + lus