jeudi 29 février 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Pièces d’auto Transit accentue son implication sociale

Les + lus

Photo : Courtoisie

17 févr. 2023 07:26

Lors d’une activité spéciale à ses installations de Lauzon, Pièces d’auto Transit a officiellement lancé son nouveau programme Transit s’engage, le 9 février dernier. Avec cette initiative, l’entreprise lévisienne veut donner 200 000$ lors des trois prochaines années à des organismes impliqués dans les domaines de l’éducation, du soutien alimentaire et de la santé.

Si Transit s’impliquait déjà dans les diverses communautés où elle évolue, son président, Stéphan Guay, voulait en faire davantage et implanter une culture philanthropique au sein de son équipe.

«Notre implication dans la communauté a commencé à fleurir lorsqu’on s’était engagé il y a quelques années à verser 100 000 $ sur cinq ans à la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis, dans le cadre de leur campagne majeure de financement. On a toujours été impliqué dans la communauté, mais je voulais encourager mes employés à donner davantage dans notre communauté, et pas juste de l’argent. L’aide aux autres, ça s’inscrit dans les valeurs de notre entreprise. En quelque sorte, je veux créer une vague de générosité avec Transit s’engage», a expliqué M. Guay, sur l’origine de l’initiative.

Pour impliquer davantage les travailleurs de l’entreprise lévisienne dans le projet, son président a décidé de créer un comité philanthropique. Ce groupe de travailleurs de Transit est responsable de déterminer les organismes récipiendaires des aides financières accordées dans le cadre de Transit s’engage. Pour ce faire, les organisations choisies doivent être issues des milieux de l’éducation, du soutien alimentaire et de la santé ainsi qu’évoluées dans les régions où est présente l’entreprise.

Pour la première remise de dons effectuée dans le cadre du programme Transit s’engage, le 9 février, quatre organismes ont été choisis. Le Comptoir alimentaire Le Grenier, la Fondation Jonction pour elle, L’ADOberge Chaudière-Appalaches et la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis ont alors chacun reçu 10 000 $.

«C’était clair pour tout le monde qu’on allait commencer à aider d’abord des organismes situés dans la région où se trouve notre siège social. Les organismes retenus répondent aux axes d’intervention déterminés. Avec la conjoncture économique et les impacts de la pandémie, on voulait davantage aider des organismes qui aident les gens qui sont touchés par ces phénomènes, comme le Grenier, Jonction pour elle et L’ADOberge. Quant à la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis, il est important pour nous d’aider à l’amélioration des soins de santé dans notre région», a souligné Stéphan Guay.

Notons finalement que Transit poursuivra également son implication dans la communauté grâce à des dons ponctuels, notamment en poursuivant son soutien aux clubs des petits déjeuners à travers le Canada.

Sur la photo de gauche à droite, on peut voir Sébastien Arsenault et Fred Montplaisir, de L’ADOberge, Stéphane Clavet et Yvon Gosselin, du Grenier, Yvon Gosselin, Nathalie Samson, directrice générale de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis, Stéphan Guay, Marc-Antoine Boisvert, de L’ADOberge, Stéphan Dupont, animateur de la soirée, Hélène Bernard, attachée politique de Bernard Drainville (député de Lévis), Fleur Paradis, conseillère municipale à la Ville de Lévis, ainsi que Lyne Carrier et Denis Bouchard, de la Fondation Jonction pour elle.

Les + lus