samedi 13 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.
Services de thérapie

Ouverture de la clinique Humanimaux de Saint-Jean-Chrysostome

Les + lus

La directrice de la succursale de Lévis, Roxanne Côté, la propriétaire d’Humanimaux, Danny Létourneau, et le directeur de la succursale de Beauport, Kevin Schuld. Photo : Xavier Nicole

09 juin 2023 08:35

La clinique Humanimaux, qui offre des services de thérapie assistée par des animaux, a procédé, le 1er juin, à l’inauguration de ses bureaux à Saint-Jean-Chrysostome. L’entreprise est installée sur l’avenue Taniata.

Par Xavier Nicole - xaviernicole@journaldelevis.ca

«Nous sommes très contents de nous installer à Lévis. Après les succès de nos locaux à Beauport, nous voulions tester le marché ici. Honnêtement, je suis quand même stressée, mais c’est normal. Je suis tellement contente et fière de voir les personnes qui se sont déplacées. C’est un rêve que j’avais depuis longtemps», a expliqué la propriétaire de la clinique Humanimaux, Danny Létourneau.

La clinique Humanimaux est une clinique multidisciplinaire qui regroupe plus d’une dizaine de professionnels offrant des services pour aider sa clientèle à retrouver un sentiment de bien-être, comme la psychologie, la psychothérapie, l’orthopédagogie, l’orthophonie ou la psychoéducation. À Lévis, la recherche pour trouver des spécialistes est déjà entamée.

Actuellement, la clinique de Saint-Jean-Chrysostome compte quatre bureaux, ce qui veut dire que quatre professionnels peuvent travailler de jour et quatre autres de soir. Lors de l’ouverture, plusieurs des animaux utilisés lors des thérapies étaient présents, notamment des chats, des cochons d’Inde, des oiseaux et un lapin.

«C’est certain que c’est un test. Nous ne voulions pas en faire trop avant de commencer. Si on voit que ça fonctionne vraiment, nous allons faire plus de bureaux pour offrir plus de thérapies en même temps», a indiqué Danny Létourneau.

Pour l’occasion, le conseiller municipal de Saint-Jean, Guy Dumoulin était présent pour encourager l’entreprise.

«C’est beau de voir une belle clinique comme celle-là s’installer ici. L’objectif est de dynamiser le secteur et l’ajout de l’entreprise va vraiment aider. En plus, c’est de très beaux services qui y sont offerts, c’est vrai que les demandes d’aide sont très hautes, alors ça va vraiment avoir un impact», a expliqué le conseiller municipal, Guy Dumoulin.

Résultat d’une grosse année de travail

«La dernière année en a été une grosse pour nous. En décembre, j’ai racheté les parts de mes deux associés, donc je suis maintenant seule à la barre de l’entreprise. Je ne voulais pas voir la clinique mourir, c’est vraiment de beaux services que nous offrons», a mentionné Danny Létourneau.

Malgré la trentaine de professionnels dans les bureaux de Beauport et les douze bureaux à dispositions de ces professionnels, Danny Létourneau avoue «qu’il est difficile de se lancer dans une nouvelle aventure». Cependant, elle mentionne être prête «à faire tous les sacrifices possibles pour faire élever son entreprise».

«Il faut propager la bonne nouvelle de notre arrivée. On fait des petits miracles avec les gens qui viennent nous voir. Nous acceptons tous type de clientèle en plus. L’aspect financier peut être plus difficile, puisque nous n’avons pas tout l’argent nécessaire, mais je vais continuer à m’impliquer», a conclu Danny Létourneau.

Les + lus