Plus d'une centaine de citoyens se sont rassemblées près de l’échangeur de la route des Rivières, à Saint-Nicolas, afin d’encourager les participants du Convoi pour la liberté 2022. CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Deux groupes de camionneurs et d’automobilistes prenant part au Convoi pour la liberté 2022 ont traversé Lévis le 28 janvier en matinée, via les autoroutes 20 et 73. En prenant part à cette manifestation nationale, les participants désirent forcer le gouvernement fédéral à abolir toutes les mesures en place afin de freiner la propagation du coronavirus.

Avant de faire un arrêt dans le secteur de la route Lagueux, à Saint-Nicolas, les participants au Convoi pour la liberté 2022 ont reçu l’appui de plusieurs centaines de citoyens. En tenant entre autres des drapeaux du Canada et des messages critiquant les mesures sanitaires, ces derniers se sont agglutinés sur les trottoirs de viaducs enjambant l’autoroute 20, que ce soit à Saint-Romuald, Charny ou Saint-Nicolas, pour encourager les participants des convois.

Le Service de police de la Ville de Lévis n’a rapporté aucun incident lors du passage du Convoi pour la liberté 2022. «Tout s’est très bien déroulé. Les patrouilleurs déployés ont assuré la sécurité des participants, qui ont bien écouté les consignes de nos agents», a déclaré Christian Cantin, porte-parole du corps policier lévisien.

Par la suite, les deux convois, l’un provenant du Bas-Saint-Laurent et l’autre de la Beauce, ont poursuivi leur route vers leur destination finale : Ottawa. Le 29 janvier, les convois provenant des quatre coins du pays se sont réunis sur la Colline du Parlement pour faire entendre leurs revendications.

Rappelons que le Convoi pour la liberté a d’abord été créé par des camionneurs pour dénoncer une nouvelle norme en vigueur depuis le 15 janvier en ce qui a trait aux déplacements transfrontaliers. Le gouvernement fédéral exige désormais que les camionneurs qui entrent au Canada en provenance des États-Unis doivent être vaccinés contre la COVID-19. Sinon, ils doivent subir un test de dépistage de la maladie avant leur arrivée au pays et se placer en quarantaine pendant deux semaines après leur arrivée au Canada.

Depuis le 22 janvier, les États-Unis exigent également que les camionneurs qui entrent au pays de l'Oncle Sam doivent être vaccinés contre la COVID-19. L'activité a ensuite réuni d’autres citoyens qui ont décidé de prendre part au convoi afin de demander la fin des mesures sanitaires.

Notons finalement que plusieurs acteurs de la société, dont l'Association canadienne du camionnage (ACC), ont cependant condamné le convoi. L’ACC a notamment souligné que la grande majorité des camionneurs canadiens sont adéquatement vaccinés.

Les plus lus

Une figure économique connue candidate du PCQ à Lévis

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a dévoilé, le 19 mai, la candidate qui représentera ses couleurs dans la circonscription de Lévis à la prochaine élection provinciale prévue à l’automne prochain. Ainsi, l’ancienne conseillère municipale et femme d’affaires lévisienne, Karine Laflamme, tentera d’obtenir la confiance des Lévisiens.

Aménagement : Lévis présente un nouveau schéma «porteur d’avenir»

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que le président de la commission consultative d’urbanisme et d’aménagement et conseiller municipal du district Saint-Jean, Guy Dumoulin, ont dévoilé, le 29 avril, les détails entourant le Schéma d’aménagement et de développement de Lévis révisé. Dans le projet de schéma révisé adopté par le conseil municipal le 25 avril, l’administration Lehouillier ve...

La Ville de Lévis à la recherche d'un nouveau directeur général

La Ville de Lévis devra se dénicher un nouveau directeur général. Simon Rousseau, le titulaire de cette fonction depuis sept ans, quitte son poste pour devenir le nouveau directeur général de la Ville de Gatineau.

Ville de Lévis : un nouveau guichet unique pour l’offre de logements sociaux subventionnés

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et le directeur général de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis, François Roberge, ont annoncé la mise en place d’un guichet unique regroupant l’ensemble de l’offre lévisienne de logements subventionnés, le 6 mai dernier. La Ville en a également profité pour souligner son appui au projet de 231 nouveaux logements sociaux et abordables déposé à la So...

Agrandissement de l’Aréna de Lévis : Lehouillier veut en faire un enjeu électoral

Gilles Lehouillier, le maire de Lévis, veut concrétiser le projet d’ajouter une deuxième glace à l’Aréna de Lévis. Pour y arriver, il espère que le gouvernement provincial déliera les cordons de sa bourse afin de participer financièrement au projet. Et pour s’assurer de ce soutien, le premier citoyen de Lévis entend faire de ce dossier un enjeu électoral lors des prochaines élections provinciales,...

Ponts interrives : l'APIGQ affirme que le MTQ craint pour leur intégrité structurale

En plein conflit de travail avec le gouvernement du Québec, l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ) a fait une sortie, le 4 mai, pour dénoncer les conséquences du retard salarial chez les ingénieurs du gouvernement et de la perte d'expertise au sein des équipes. Le groupe a alors fait part qu'il a récemment appris que «l'intégrité de plusieurs infrastructures...

Conseil en bref : une pétition déposée concernant le lien mécanique

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 25 avril dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

Lien mécanique : le regroupement déçu par la position du maire

À la suite du conseil municipal du 25 avril où certains de ses membres étaient présents pour déposer une pétition, le regroupement Pour un lien mécanique logique dans le Vieux-Lévis s'est dit déçu du refus de l'administration Lehouillier de donner suite à ses demandes. D'ailleurs, le groupe de citoyens met fin à ses requêtes comme le maire, Gilles Lehouillier, maintient le cap quant à la construct...

Le conseil en bref

Les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, se sont réunis à l’hôtel de ville lors d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 9 mai. Voici un résumé des points abordés et des décisions prises par les élus lors de la rencontre.

La Ville opte pour la collecte des déchets aux deux semaines

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et le conseiller du district Saint-Étienne et président du comité de gestion des matières résiduelles ainsi que de la Régie intermunicipale de gestion des déchets des Chutes-de-la-Chaudière, Serge Bonin, ont conjointement annoncé que la collecte des matières résiduelles se fera aux deux semaines dès juin prochain. Cette mesure a été choisie dans le but de réd...