Avant même le déclenchement officielle de la campagne électorale, des affiches de candidats pouvaient être vues dans le centre-ville de Lévis. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

À la suite d’une longue précampagne, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a demandé ce matin à la gouverneure générale, Julie Payette, de déclencher les élections fédérales 2019. Le 21 octobre prochain, les Canadiens choisiront donc les 338 députés, dont 78 au Québec, qui les représenteront à la Chambre des communes. Dans la région, plusieurs candidats sont déjà prêts à tenter leur chance lors de cette campagne qui durera 40 jours. Voici un portrait des luttes qui marqueront les prochaines semaines dans les circonscriptions de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière.

Dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, député du comté depuis 2006, tentera d’obtenir un cinquième mandat pour représenter les citoyens de la circonscription qui inclut notamment les quartiers de Lévis et Saint-Romuald. Il défendra une nouvelle fois les couleurs du Parti conservateur du Canada (PCC).

Lors des dernières élections fédérales en 2015, le politicien lévisien avait signé une victoire écrasante. Il avait battu son plus proche rival, le libéral Jacques Turgeon, avec près de 19 000 voix de majorité et en obtenant près de 51 % des suffrages. 

Lors de la campagne actuelle, Steven Blaney fera face à de nouveaux adversaires. Du côté du Parti libéral du Canada (PLC), c’est Laurence Harvey, une Lévisienne qui a œuvré dans le cabinet de Justin Trudeau, qui tentera de ravir le comté aux conservateurs.

En ce qui a trait au Bloc québécois (BQ), c’est Sébastien Bouchard-Théberge qui représentera cette formation politique dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. Le représentant de la formation indépendantiste n’en est pas à sa première expérience politique puisqu’il avait tenté de se faire élire comme conseiller municipal à la Ville de Lévis en 2017, à titre de candidat pour le défunt parti Renouveau Lévis.

Un autre visage bien connu de la politique municipale lévisienne défendra les couleurs du Parti vert du Canada (PVC) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis : André Voyer. Ce dernier avait notamment été le candidat indépendant défait à la mairie de Lévis en 2017. Le Parti populaire du Canada (PPC), le nouveau parti fédéral du politicien beauceron Maxime Bernier, présentera un candidat dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. Il s’agit de Marc Johnston.

Du côté du Nouveau parti démocratique (NPD), le nom du candidat du parti n’avait toujours pas été dévoilé au moment d’écrire ces lignes. Le Parti Rhinocéros, ce parti politique canadien humoristique, aura un candidat dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. Il s’agit de Jude Soucy-Rousseau, alias JudahRhino. Enfin, Yvon Gilbert représentera le Parti de l'héritage chrétien du Canada dans ce comté.

Portrait moins clair dans Lévis-Lotbinière

Pour ce qui est de la situation dans Lévis-Lotbinière, seuls les noms des candidats du PCC et du BQ sont présentement connus. Député sortant élu sans interruption depuis 2006, Jacques Gourde tentera d’obtenir, le 21 octobre prochain, un cinquième mandat à titre de représentant de Lévis-Lotbinière, une circonscription qui inclut notamment les quartiers lévisiens de Breakeyville, Charny, Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Jean-Chrysostome, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur.

Comme Steven Blaney, il avait signé une victoire écrasante lors des dernières élections fédérales en 2015. Le politicien de Saint-Narcisse-de-Beaurivage avait alors battu son plus proche rival, le libéral Claude Boucher, avec près de 18 000 voix de majorité. Jacques Gourde avait obtenu un peu plus de 50 % des suffrages exprimés.

Chez les bloquistes, c’est François-Noël Brault, un ancien étudiant en relations industrielles qui milite au BQ et au Parti québécois depuis près de 18 ans, qui tentera de ravir aux conservateurs la circonscription. Quant au PPC, le choix s’est porté sur Marc Fontaine.

Du côté des libéraux, tout indique que c’est l’ancien maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Ghislain Daigle, qui représentera l’équipe de Justin Trudeau dans Lévis-Lotbinière. La date de l’assemblée d’investiture devrait bientôt être fixée.

Au moment d'écrire ces lignes, le nom du candidat néodémocrate dans Lévis-Lotbinière n’avait pas été dévoilé. Même situation pour le PVC qui doit bientôt dévoiler le nom de la personne qui le représentera dans le comté. Rappelons qu’à la mi-août, le premier candidat vert choisi pour le comté, Luc St-Hilaire, avait dû renoncer à briguer les suffrages en raison d’une controverse sur les médias sociaux en raison de publications, jugées «islamophobes» par certains, qu’il avait partagées sur Facebook.

Soulignons finalement que la période de candidature se termine le lundi 30 septembre.

Avec la collaboration spéciale de Mélanie Labrecque

Les plus lus

Stratégie nationale de construction navale : le Bloc déçu des mois d'attente pour la Davie

Si le Bloc québécois salue que Chantier Davie a été présélectionné avant les Fêtes pour devenir le troisième chantier partenaire dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), le parti a déploré, le 7 janvier, les mois d'attente provoqués par l'étape de demande de propositions et d’évaluation avant que l'entreprise lévisienne obtienne des contrats dans le cadre de ce progra...

Blaney à la défense du troisième lien

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a livré, le 17 janvier, un nouveau vibrant plaidoyer en faveur de la construction d'un troisième lien interrives entre Québec et Lévis à l'est.

Conseil en bref : la famille Garon souhaite s’entendre avec la Ville

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 13 janvier dernier.

Pont de Québec : le Bloc déplore des «délais inacceptables»

Par voie de communiqué, la députée du Bloc québécois de Beauport-Limoilou, Julie Vignola, a critiqué, le 14 janvier, le gouvernement fédéral libéral en ce qui a trait à sa gestion du dossier du pont de Québec.