Le rappeur Souldia sur scène (Photos : Manuel Cardenas)

C’était au tour des deux groupes de rap québécois, Souldia et 83 de faire vibrer l’énorme foule présente sur la scène Hydro-Québec du Festivent située au Juvénat Notre-Dame, le 5 août. Les rappeurs ont gardé les spectateurs euphoriques avec les mains dans les airs tout au long de leur prestation au rythme du Boom-bap et du Trap.

Par Manuel Cardenas

Peu après 20h, on pouvait entendre l'acclamation unanime de la foule qui répétait impatiemment le nom de Souldia. Quand l’artiste originaire de Québec a mis le pied sur la scène, la première grande vibration de la soirée, qui n’a certainement pas été la dernière, a été entendue.

L’artiste n’a pas perdu de temps et a tout de suite pris son micro pour interpréter Gaz au fond, tout en saluant la foule de très près. Quelques autographes plus tard, la chanson Irrécupérable a été interprétée et le moins que l’on puisse dire, c’est que le public connaissait les paroles.

Deux invités spéciaux sont venus le rejoindre lors d’un hommage à Limoilou, après le morceau Ce n’était pas voulu. Deux autres artistes sont également venus se joindre à lui pour les chansons Chacun sa manière et Le monde est à nous, qui ont fait danser la foule de gauche à droite.

Quand le rythme d’Enterré vivant a sonné, les spectateurs ont commencé à sauter. Cette effervescence du public a poussé Souldia à se lancer dans la foule en body surfing. Ce moment a clairement marqué l’apogée de son spectacle.

Durant le reste de la prestation, la majorité de la foule avait son cellulaire dans les airs avec la lampe de poche allumée, et se laissait guider par le rythme des chansons pour faire danser leur lumière.

Souldia a dit au revoir au public en interprétant un rappel et les a remerciés de la merveilleuse ambiance créée durant la soirée.

Les artistes principaux et surtout locaux, 83

Tout comme leur collègue Souldia, le groupe originaire de Lévis, 83, laissait une foule impatiente et assoiffée de rap avant même leur arrivée sur scène. Plusieurs spectateurs portaient des chandails du groupe et acclamaient les chiffres "huit trois" sans cesse.

Après une performance de leur DJ, les Lévisiens ont commencé en grand en envahissants la scène avec une vingtaine d’invités, principalement des amis et de la famille des artistes, tout en interprétant L’assaut.

De puissantes lumières synchronisées au son du Boom-bap étaient constamment projetées sur la foule euphorique. Quelques chansons plus tard, les spectateurs avaient toujours une énergie incroyable et ils l’ont démontré lorsque le morceau Huit trois a été interprété.

Le public a reçu la chanson On:ze avec des balancements de mains de haut en bas, digne d’un public des années 90. Après ce morceau, les membres de 83 ont sorti un drapeau noir issu de la ligne de vêtements hip-hop, Explicit. La chanson Drapeau noir a ensuite été interprétée, avec l’assistance de Souldia qui a fait son retour sur scène. Le rythme plus rapide de cette chanson a fait bouger davantage la foule.

Le meilleur pour la fin

83 a conclu la soirée avec un vieux classique, J’fais ce que j’peux. La foule extatique chantait le morceau en chœur en sautant et en tapant des mains. Le groupe lévisien a dit au revoir à son public avec un rappel qui a mis en vedette un autre de ses classiques, Québec Gold.

Une photo a été prise avant que la foule comblée et satisfaite quitte lentement le site du Juvénat Notre-Dame.

Les plus lus

Le Chœur du Monde à la Super Francofête 2022

Le 31 août dernier, 20 choristes du Chœur du Monde ont participé au concert de la Super Francofête 2022 à l’Agora de Québec. Ils ont accompagné une belle brochette d’artistes de toute la francophonie, dont Robert Charlebois, Tiken Jah Fakoly et Louis-Jean Cormier.

Jérémy Plante présente son groupe de musique country

Tout juste sorti de Star Académie, Jérémy Plante et son groupe Blue Ridge Band présentent leur premier mini-album le 9 septembre. Deux extraits sont déjà disponibles sur toutes les plateformes.

Un nouvel investissement pour la culture lévisienne

Le plan d'action 2022-2023 de la Politique culturelle de la Ville de Lévis a été dévoilé aujourd’hui, le 22 septembre, à l'hôtel de ville. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ainsi que la présidente de la commission consultative de la culture et conseillère municipale du district Christ-Roi, Andrée Kronström, ont annoncé que la municipalité investira 742 500 $ lors de cette période pour souteni...

Une exposition pour découvrir le cœur de Saint-Nicolas

La nouvelle exposition permanente de l’Espace culturel du Quartier Saint-Nicolas, réalisée en collaboration avec la Société historique de Saint-Nicolas et Bernières, présente les grands événements historiques qui ont façonné le territoire, des artéfacts, des documents d’archives et des témoignages de résidents.

Les histoires pétillantes pour enfants de Marie-Ève Larochelle

Écrire des livres pour les enfants, c’était son rêve de petite fille. L’autrice jeunesse de Lévis, Marie-Ève Larochelle, publie deux premiers livres Qui a dit que les sorcières mangeaient les enfants avec des betteraves? et Souris, madame Rabougrie! aux Éditions de la Francophonie.

La Musique du Royal 22e Régiment à Beaumont

Dans le cadre des festivités du 350e anniversaire de Beaumont, la Musique du Royal 22e Régiment offrira un concert dans la municipalité bellechassoise, le 11 septembre.

Aurore : premier album pour Rosalie Roberge

Originaire de Lévis, l’autrice-compositrice-interprète Roselle, le nom d’artiste de Rosalie Roberge, présente son premier album intitulé Aurore qui a paru le 16 septembre dernier. Le lancement officiel s’est dernièrement tenu à Montréal.

Lévis et Louvain partagent culture et de chansons

Le 3 juillet dernier, le Chœur du Monde de Lévis recevait le Leuvens Meisjeskoor, un chœur de jeunes filles belges de Louvain. À l’auditorium du Juvénat Notre-Dame, les choristes des deux pays ont donné un concert.

Performances et livres au cœur de Hantise

Des Mots sur le pavé reviennent sous la forme d’une nouvelle édition avec Hantise, du 23 au 30 septembre. La traditionnelle distribution et vente-trottoir de livres sera de retour et des performances artistiques, une exposition et un atelier de démantèlement de livres complèteront la programmation.

Le Club photo de Lévis lance sa nouvelle saison

C’est en ce mois de septembre que les activités du Club photo de Lévis reprennent. Pendant l’année, les membres pourront participer aux différentes activités, telles que des conférences, des ateliers et des expositions. L’organisme est aussi revenu sur la dernière année riche en événements.