CRÉDIT : COURTOISIE

Une programmation 100 % masculine est à l’affiche du Gala paillette de l’Opéra de Lévis. Sept chanteurs et un pianiste interprèteront les plus grands airs. Ombres et lumières des hommes à l’opéra sera présenté le 25 mai, à l’église Notre-Dame-de-Lévis.

Le gala met en lumière la place des hommes au fil des siècles dans les œuvres opératiques, mais aussi celle des jeunes interprètes lyriques masculins dans le monde d’aujourd’hui.

Au delà de l’interprétation des rôles, des personnages et des grands airs marquants de l’histoire de l’opéra, ces hommes prendront la parole et raconteront au public leur propre réalité en tant qu’artiste dans ce domaine. Les chanteurs réunis, de calibre international, promettent une soirée digne des grandes salles de concert du pays.

Seront sur scène Sean Jordan (contre-ténor), Louis-Charles Gagnon (ténor), Rodrigo Ocampo (ténor), David Souza (ténor), William Desbiens (baryton), Julien Horbatuk (baryton), Robert Huard (basse) et Maxime Dubé-Malenfant (pianiste).

Ombres et lumières des hommes à l’opéra, samedi 25 mai, à 19h30, à l’église Notre-Dame-de-Lévis. Réservation en ligne au www.operadelevis.ca ou par téléphone au 1-888 468-1166. Points de vente : Banque TD (succursale de Lévis centre-ville) et secrétariat de l’église Notre-Dame-de-Lévis.

Les plus lus

Il reproduit seul la musique et les chants de Bohemian Rhapsody

Originaire de Lévis, le chanteur et multi-instrumentiste Jacob Roberge est récemment devenu une vedette du Web grâce à sa plus récente création. Le temps d’une vidéo YouTube, il s’est transformé en chacun des membres du mythique groupe de rock britannique Queen pour présenter sa version de Bohemian Rhapsody.

Des expositions virtuelles pour des finissants du CLL

Plutôt que d’exposer leurs œuvres chez Regart et au Centre d’exposition Louise-Carrier comme leurs prédécesseurs, les 16 finissants du programme d’arts visuels du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) présenteront leurs nouvelles œuvres sur le Web, du 12 mai au 15 août.

L’art pour faire du bien

Depuis le début de la crise de la COVID-19, les Québécois ont fait preuve de créativité pour se changer les idées. Lévis n’y fait pas exception et plusieurs résidents de la ville ont utilisé l’art pour éloigner l’ennui tout en divertissant les membres de leur communauté.

Le déconfinement de la culture débutera le 29 mai

C’est une première étape. Les musées, les comptoirs de prêt des bibliothèques et les ciné-parcs pourront rouvrir au public le 29 mai.