CRÉDIT : COURTOISIE

La country de l’auteure-compositrice-interprète Cindy Bédard résonnera au Vieux Bureau de Poste le 22 novembre prochain. L’artiste à la voix unique présentera son plus récent opus Cœur sédentaire et de nouvelles chansons.

Cindy Bédard a grandi à Saint-Tite, le berceau de la musique country au Québec. Du haut de ses 32 ans, elle a vécu 32 éditions du festival western organisé dans la municipalité, comme elle se plaît à le dire.

La chanteuse n’a cessé de porter la musique en elle, depuis son enfance où elle écoutait du country avec son père camionneur. «La musique, c’est une façon d’être», assure-t-elle. Même si aujourd’hui sa carrière musicale l’appelle à voyager dans les grandes villes, la chanteuse vit toujours à Saint-Tite.

«J’ai décidé de rester chez nous, parce que ça fait du bien. J’ai besoin de cet équilibre pour créer. Et je suis auprès de mes parents et mes amis», confie-t-elle.

Dans ses textes «toujours très autobiographiques» et ancrés dans ses racines, Cindy Bébard parle de ce qu’elle a vécu, mais avant tout de ces émotions communes à chaque personne. «Tu l’as écrite pour moi celle-là», lui disent ceux qui viennent à ses concerts.

«Le country, c’est la musique de ce qui est vrai, parfois simple, mais dans ce qu’il y a de positif. Alors, ça parle beaucoup aux gens», partage-t-elle.

Un album qui parle d’amour

Son prochain album qui sortira en mars sera d’ailleurs très introspectif. «Ça parle beaucoup d’amour, mais au sens large. Celui que j’ai pour mon fils ou aussi pour mes amis. Aimer dans la vie, c’est ce qui nous rapproche d’être heureux.»

Dans ses chansons, il y a beaucoup de joie. «Et des fois le doute s’installe ou il y a de la mélancolie aussi. Il y a les histoires d’amour à distance ou celles qui n’ont pas fonctionné. C’est plein de couleurs. L’amour, c’est les hauts et les bas de la vie.»

Le concert à venir au Vieux Bureau de Poste sera le premier après l’enregistrement de son troisième album. Si la chanteuse reprendra les pièces coup de cœur des précédents albums. «On va offrir des chansons en primeur. J’ai envie de les jouer au public qui en plus est super chaleureux semble-t-il», se réjouit-elle.

Plusieurs collaborations se trouvent sur ce nouvel opus, dont une chanson écrite par Daniel Bélanger, Mon irrésistible amour, ainsi qu’une autre de Paul Daraîche, Je ferai le tour du monde.

À Lévis, elle ne manquera pas de faire découvrir au public le nouveau titre Mon chum, qui raconte le quotidien qui s’installe dans la maison. «Ça parle de la routine qui rentre par la télévision. Des fois, on oublie de faire attention à l’amour quand les pantoufles du quotidien arrivent», illustre Cindy Bédard.

La chanteuse a remporté le prix de l’interprète de l’année lors du Gala country de 2016 et décroché le prix de l’auteur-compositeur de l’année en 2017. La passionnée a aussi accompagné des icônes de la musique country, Patrick Norman et Paul Daraîche, dans leurs tournées.

Les billets sont disponibles à la billetterie du Vieux Bureau de Poste. Les réservations se font par téléphone au 418 839-1018 ou sur le site Web de la salle.

Les plus lus

La vague de Laurent Gagnon déferle à Lévis

Alors que le nouveau complexe aquatique de Saint-Nicolas ouvre enfin ses portes au public le 18 janvier, les premiers visiteurs découvriront, en plus des installations sportives, une œuvre sculpturale de l’artiste de Québec Laurent Gagnon. L’artiste nous a ouvert les portes de son atelier pendant le processus de création.

Le sapin de Léna

Comme chaque année, l'auteure lévisienne Brigitte Allard nous propose un conte de Noël de sa création. Bonne lecture!

12 danseuses lévisiennes avec Les Grands Ballets

Lors de la présentation de Casse-Noisette au Grand Théâtre de Québec en décembre dernier, 12 élèves de l’école Élédanse étaient du spectacle.

Regard artistique bienveillant sur la petite enfance

Dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits, le centre de la petite enfance (CPE) La Chiffonnelle (Mouvement Desjardins), a voulu mettre en lumière le nouveau programme éducatif des services de garde à la petite enfance.

Une exploration poétique de la part trouble de la maternité

Souvent tus, les recoins les plus obscurs de la maternité sont explorés par Anne-Marie Desmeules dans Le tendon et l’os. Ce récit poétique parle de ce qui ne se dit pas, de la noirceur qui teinte l’existence. L’autrice amène dans la lumière et l’acception des émotions enfouies.

Ses sculptures à Montréal

Le joueur de hockey vedette, Guy Carbonneau, a été intronisé au Temple de la renommée. Rosanne Pommerleau, sculptrice qui a récemment quitté Saint-Michel-de- Bellechasse pour s’installer à Saint-Gervais, a réalisé son portrait en bronze pour le musée des Canadiens. Guy Carbonneau est le troisième joueur sculpté par l’artiste en haut relief, après Rogatien Vachon et Mark Recchi.

Le Concours d’œuvres d’art de DCL prolongé

La période d’inscription pour le concours d’œuvres d’art est prolongée jusqu’au 5 janvier, a annoncé Diffusion culturelle de Lévis (DCL). Le grand gagnant présentera une exposition individuelle au Centre d’exposition Louise-Carrier.

La couronne de la Reine de Lévis exposée à Regart

En collaboration avec le 10e anniversaire de la Revengeance des duchesses, Regart présente une installation de la reine de Lévis, Andréanne «Virgule» Béland, dans la vitrine jusqu’au 20 janvier.

Une œuvre de Daniel Bonneau au ministère de la Culture

Grâce à l’aide du député de Chauveau, Sylvain Lévesque, Daniel Bonneau, peintre naturaliste de Saint-Anselme, a pu remettre, le 17 décembre dernier, l’une de ses animations sur pierre à la ministre de la Culture du Québec, Nathalie Roy.

Un voyage inoubliable raconté

Le Club de photo de Lévis recevra Denis Bouchard, le 13 janvier dès 19h au Juvénat Notre-Dame de Saint-Romuald, dans le cadre de sa série d'activités. présentera une conférence sur son safari photo en Tanzanie.