Francis Bernier, sélectionné à La Voix, a étudié la musique à l’École secondaire de l’Aubier avec Annie Laflamme et Christian Genest (sur la deuxième photo). CRÉDIT : OSA IMAGES/TVA ET ALEXANDRE BELLEMARE

À la suite de son audition à l’aveugle à La Voix, télédiffusée le 23 février dernier, le Lévisien Francis Bernier rejoignait l’équipe de Cœur de pirate et une autre Lévisienne sélectionnée deux semaines auparavant, Laurie Drolet. Les deux artistes âgés respectivement de 22 ans et 20 ans ont tous deux étudié la musique à l’École secondaire de l’Aubier dans la classe d’Annie Laflamme et de Christian Genest.

«Tu es dans ton salon, tu vois ces deux jeunes-là à qui tu as enseigné et tu te dis qu’il y a un peu de toi dans ce qu’ils font, c’est vraiment impressionnant! J’avais des frissons, j’étais rempli de joie et de fierté», racontent les deux enseignants de musique à l’Aubier lorsqu’ils ont découvert que Francis et Laurie participaient à La Voix.

Ils se rappellent des deux Lévisiens «très timides» dans leur classe quelques années auparavant. Annie Laflamme est enseignante pour les groupes de secondaire 1 et 2 tandis que Christian Genest s’occupe des groupes de secondaire 3. 

«Francis jouait de la basse, de la batterie, de la guitare et chantait, il avait ça dans le sang», se rappelle Mme Laflamme. «Je me souviens de Laurie qui avait chanté Skyfall d’Adele. Personne ne s’attendait à une si belle prestation, elle avait eu une ovation debout, ça m’a marqué», ajoute M. Genest.

Annie Laflamme enseigne la musique depuis 28 ans tandis que Christian Genest est enseignant de musique depuis 24 ans. Aujourd’hui, tous les deux sont encore interpellés par la musique et foulent la scène fréquemment, c’est ainsi qu’ils entretiennent la passion de la musique et qu’ils souhaitent la partager à leurs élèves. 

«On allume de petites étincelles et on ne sait pas où ça va les mener. Un moment donné, certains se rendent compte qu’ils ont besoin de la musique et se tracent un chemin dans ce domaine», explique l’enseignante.

Du talent, mais beaucoup de travail

Bien qu’ils aient été excités de les voir retentir à La Voix, les deux enseignants ne sont pas étonnés qu’ils aient livré de si belles performances. «Le talent, on le voit, on le sent, mais on en a vu aussi qui avait le talent, mais qui n’ont pas mis les efforts. Laurie et Francis, c’était une belle combinaison du talent et de l’effort. Ça a donné de bons résultats et, aujourd’hui, je ne suis pas étonné de les voir à La Voix», met en lumière M. Genest.

Bien que la musique soit une voie plus difficile, Christian Genest et Annie Laflamme encouragent leurs élèves à voir grand. «On dit à nos élèves de foncer et de réaliser leurs rêves. Il faut toujours essayer de les contaminer positivement», partagent les enseignants. «C’est comme un gros cadeau de la vie de voir que ces élèves ont persévéré et qu’ils ont abouti là. Ils ont cru en eux-mêmes pour se rendre jusque-là», renchérit Mme Laflamme.

Francis Bernier choisi par Cœur de pirate

Lui qui avait participé à l’émission L’école des fans en 2005 renouait avec la télévision en même temps que d’offrir sa performance au panel de juges.

«Pour moi, ça représentait beaucoup puisque je voyais ça comme un retour. Il y avait beaucoup d’émotions et on l’a entendu un peu dans ma performance, a commenté l’artiste qui a présenté Oublie-moi de Cœur de pirate accompagné de sa guitare. J’ai choisi cette chanson parce que je la pratiquais depuis un an déjà et quand j’ai appris que Béatrice (Cœur de pirate) allait être à La Voix, ça me tentait vraiment de lui présenter pour savoir ce qu’elle allait en penser.»

Lui qui a poursuivi ses études en guitare jazz au Cégep de Sainte-Foy chérira longtemps le moment où il a vu l’auteure de la chanson qu’il interprétait se retourner pour le choisir. Originaire de Saint-Rédempteur, Francis Bernier a déjà partagé la scène avec plusieurs artistes connus, mais il souhaite vivre son parcours à La Voix «une étape à la fois et dans le moment présent».

«Je trouvais que c’était la suite logique pour moi et comme La Voix est le plus grand concours de chant au Québec, ça me tentait vraiment d’aller dans ce sens-là. Continuer la musique et en vivre, c’est un rêve. Chanter et faire plaisir aux gens avec de belles chansons, c’est la chose que j’aime le plus faire», a-t-il conclu.

Les plus lus

Il reproduit seul la musique et les chants de Bohemian Rhapsody

Originaire de Lévis, le chanteur et multi-instrumentiste Jacob Roberge est récemment devenu une vedette du Web grâce à sa plus récente création. Le temps d’une vidéo YouTube, il s’est transformé en chacun des membres du mythique groupe de rock britannique Queen pour présenter sa version de Bohemian Rhapsody.

Des expositions virtuelles pour des finissants du CLL

Plutôt que d’exposer leurs œuvres chez Regart et au Centre d’exposition Louise-Carrier comme leurs prédécesseurs, les 16 finissants du programme d’arts visuels du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) présenteront leurs nouvelles œuvres sur le Web, du 12 mai au 15 août.

L’art pour faire du bien

Depuis le début de la crise de la COVID-19, les Québécois ont fait preuve de créativité pour se changer les idées. Lévis n’y fait pas exception et plusieurs résidents de la ville ont utilisé l’art pour éloigner l’ennui tout en divertissant les membres de leur communauté.

Le déconfinement de la culture débutera le 29 mai

C’est une première étape. Les musées, les comptoirs de prêt des bibliothèques et les ciné-parcs pourront rouvrir au public le 29 mai.