Francis Bernier, sélectionné à La Voix, a étudié la musique à l’École secondaire de l’Aubier avec Annie Laflamme et Christian Genest (sur la deuxième photo). CRÉDIT : OSA IMAGES/TVA ET ALEXANDRE BELLEMARE

À la suite de son audition à l’aveugle à La Voix, télédiffusée le 23 février dernier, le Lévisien Francis Bernier rejoignait l’équipe de Cœur de pirate et une autre Lévisienne sélectionnée deux semaines auparavant, Laurie Drolet. Les deux artistes âgés respectivement de 22 ans et 20 ans ont tous deux étudié la musique à l’École secondaire de l’Aubier dans la classe d’Annie Laflamme et de Christian Genest.

«Tu es dans ton salon, tu vois ces deux jeunes-là à qui tu as enseigné et tu te dis qu’il y a un peu de toi dans ce qu’ils font, c’est vraiment impressionnant! J’avais des frissons, j’étais rempli de joie et de fierté», racontent les deux enseignants de musique à l’Aubier lorsqu’ils ont découvert que Francis et Laurie participaient à La Voix.

Ils se rappellent des deux Lévisiens «très timides» dans leur classe quelques années auparavant. Annie Laflamme est enseignante pour les groupes de secondaire 1 et 2 tandis que Christian Genest s’occupe des groupes de secondaire 3. 

«Francis jouait de la basse, de la batterie, de la guitare et chantait, il avait ça dans le sang», se rappelle Mme Laflamme. «Je me souviens de Laurie qui avait chanté Skyfall d’Adele. Personne ne s’attendait à une si belle prestation, elle avait eu une ovation debout, ça m’a marqué», ajoute M. Genest.

Annie Laflamme enseigne la musique depuis 28 ans tandis que Christian Genest est enseignant de musique depuis 24 ans. Aujourd’hui, tous les deux sont encore interpellés par la musique et foulent la scène fréquemment, c’est ainsi qu’ils entretiennent la passion de la musique et qu’ils souhaitent la partager à leurs élèves. 

«On allume de petites étincelles et on ne sait pas où ça va les mener. Un moment donné, certains se rendent compte qu’ils ont besoin de la musique et se tracent un chemin dans ce domaine», explique l’enseignante.

Du talent, mais beaucoup de travail

Bien qu’ils aient été excités de les voir retentir à La Voix, les deux enseignants ne sont pas étonnés qu’ils aient livré de si belles performances. «Le talent, on le voit, on le sent, mais on en a vu aussi qui avait le talent, mais qui n’ont pas mis les efforts. Laurie et Francis, c’était une belle combinaison du talent et de l’effort. Ça a donné de bons résultats et, aujourd’hui, je ne suis pas étonné de les voir à La Voix», met en lumière M. Genest.

Bien que la musique soit une voie plus difficile, Christian Genest et Annie Laflamme encouragent leurs élèves à voir grand. «On dit à nos élèves de foncer et de réaliser leurs rêves. Il faut toujours essayer de les contaminer positivement», partagent les enseignants. «C’est comme un gros cadeau de la vie de voir que ces élèves ont persévéré et qu’ils ont abouti là. Ils ont cru en eux-mêmes pour se rendre jusque-là», renchérit Mme Laflamme.

Francis Bernier choisi par Cœur de pirate

Lui qui avait participé à l’émission L’école des fans en 2005 renouait avec la télévision en même temps que d’offrir sa performance au panel de juges.

«Pour moi, ça représentait beaucoup puisque je voyais ça comme un retour. Il y avait beaucoup d’émotions et on l’a entendu un peu dans ma performance, a commenté l’artiste qui a présenté Oublie-moi de Cœur de pirate accompagné de sa guitare. J’ai choisi cette chanson parce que je la pratiquais depuis un an déjà et quand j’ai appris que Béatrice (Cœur de pirate) allait être à La Voix, ça me tentait vraiment de lui présenter pour savoir ce qu’elle allait en penser.»

Lui qui a poursuivi ses études en guitare jazz au Cégep de Sainte-Foy chérira longtemps le moment où il a vu l’auteure de la chanson qu’il interprétait se retourner pour le choisir. Originaire de Saint-Rédempteur, Francis Bernier a déjà partagé la scène avec plusieurs artistes connus, mais il souhaite vivre son parcours à La Voix «une étape à la fois et dans le moment présent».

«Je trouvais que c’était la suite logique pour moi et comme La Voix est le plus grand concours de chant au Québec, ça me tentait vraiment d’aller dans ce sens-là. Continuer la musique et en vivre, c’est un rêve. Chanter et faire plaisir aux gens avec de belles chansons, c’est la chose que j’aime le plus faire», a-t-il conclu.

Les plus lus

Deux anciens élèves de l’Aubier à La Voix

À la suite de son audition à l’aveugle à La Voix, télédiffusée le 23 février dernier, le Lévisien Francis Bernier rejoignait l’équipe de Cœur de pirate et une autre Lévisienne sélectionnée deux semaines auparavant, Laurie Drolet. Les deux artistes âgés respectivement de 22 ans et 20 ans ont tous deux étudié la musique à l’École secondaire de l’Aubier dans la classe d’Annie Laflamme et de Christian...

Une bibliothèque nouveau genre au temps du coronavirus

Pour faire face aux nombreuses restrictions dans la vie quotidienne qu’impose la crise du coronavirus, plusieurs initiatives de solidarité sont nées partout au Québec. Lévis ne fait pas exception, notamment grâce à Sébastien Chartrand. Pour permettre à ses concitoyens d’avoir accès à des livres, l’auteur lévisien a mis sur pied une bibliothèque mobile, le Livrensac.

Les talents du Collège de Lévis donne vie au Roi Lion

34 élèves sur scène, 30 choristes adultes et près de 200 costumes, il n’en fallait pas moins pour monter la comédie musicale Le Roi Lion. Girafes, éléphants, antilopes et autres animaux de la savane défileront au Collège de Lévis, le 2 avril prochain, pour la naissance du petit Simba.

L’art de chiller avec Jérôme 50 au VBP

Le 13 mars, Jérôme 50 amènera les spectateurs du Vieux Bureau de Poste (VBP)dans son camp de vacances, lieu imaginaire où s’unissent premières amours et questionnaires existentiels. Parolier hors pair accompagné de mélodies accrocheuses, l’auteur-compositeur présente son troisième album, sorti en juillet dernier.

Des Lévisiens en nomination aux Junos

Jazz Affair, un ensemble de jazz vocal dont font partie trois Lévisiens, a reçu une bonne nouvelle il y a quelques semaines. En effet, le groupe est en nomination dans la catégorie Meilleur album jazz vocal de l’année aux prix Junos, un prestigieux gala qui récompense les meilleurs artistes musicaux canadiens.

La Voix : Laurie Drolet passe à la prochaine étape, Francis Bernier éliminé

Les deux Lévisiens en lice à La Voix, Laurie Drolet et Francis Bernier, prenaient part à la deuxième étape du concours musical, les Duels, lors de l'émission télédiffusée hier sur les ondes de TVA (enregistrée avant la crise du coronavirus). Les deux artistes de la région ont connu des destins différents. Si Laurie Drolet poursuit l'aventure, Francis Bernier a été éliminé.

Une œuvre de Pierre Laliberté au parlement

Dans le cadre de l’exposition nomade Des œuvres qui donnent des ailes, présentée par la galerie d’art de Québec Urbania, le Lévisien Pierre Laliberté présente l’une de ses création afin de faire connaître au public les besoins des jeunes soutenus par la Maison Dauphine.

Des talents réunis pour une généreuse soirée musicale

Les Productions ÉJVA présentent Ensemble, un grand concert bénéfice au profit de la paroisse Saint-Joseph de Lévis qui réunira le 28 mars des solistes et grands ensembles musicaux de la région. Les sous récoltés seront remis à la paroisse, dont une partie pour la musique professionnelle lors des célébrations.

La francophonie célébrée par un spectacle

Des artistes de la chanson, de la musique traditionnelle et du conte donneront un spectacle le 20 mars, à la Courtisane à Lévis. Tous ont répondu à l’invitation de la Société nationale des Québécoises et des Québécois de Chaudière-Appalaches qui organise cette soirée dans le cadre de la Journée internationale de la Francophonie.

Le talent brut de Nicolas Gémus au VBP

L’auteur-compositeur-interprète sera de passage au Vieux Bureau de Poste (VBP), le 21 mars. Nicolas Gémus présentera son premier album Hiboux, qu’il a soigneusement muri et qui témoigne déjà de la maturité artistique du jeune musicien dans la vingtaine.