Laurie Drolet poursuivra sa route à La Voix. CRÉDIT : OSA IMAGES / TVA

Les deux Lévisiens en lice à La Voix, Laurie Drolet et Francis Bernier, prenaient part à la deuxième étape du concours musical, les Duels, lors de l'émission télédiffusée hier sur les ondes de TVA (enregistrée avant la crise du coronavirus). Les deux artistes de la région ont connu des destins différents. Si Laurie Drolet poursuit l'aventure, Francis Bernier a été éliminé.

D'abord, Laurie Drolet croisait le fer avec PETiTOM (Tommy Tremblay). Lors de ce duel de l'équipe Coeur de pirate, les deux artistes ont interprété Shake It Out, de Florence and the Machine.

À la suite de leur prestation, leur mentor, Coeur de pirate, a utilisé son joker Sauver pour conserver Tommy Tremblay dans son équipe tandis qu'elle sélectionnait la Lévisienne de 20 ans pour poursuivre l'aventure. 

«Elle est jeune, elle a un potentiel énorme et j'ai envie de l'amener plus loin», a expliqué l'autrice-compositrice-interprète, sur ce qui l'a motivé à conserver Laurie Drolet dans son équipe.

Notons que pour sa part, PETiTOM a décidé de poursuivre son parcours à La Voix dans l'équipe de Marc Dupré, qui a pour sa part utilisé son joker Voler pour attirer le chanteur de 25 ans dans son équipe.

La fin pour Francis Bernier

Lui aussi membre de l'équipe Coeur de pirate, Francis Bernier a connu un sort différent.

L'autrice-compositrice-interprète a préféré la performance de Marie-Luce à celle du jeune Lévisien lors de leur interprétation en duo de Mille après mille, de Willie Lamothe.

«Je suis très reconnaissant de la chance que vous m'avez donnée. Merci de m'avoir choisi Béatrice (NDLR : prénom de Coeur de pirate) et de m'avoir donné l'opportunité de travailler avec toi. Je suis fier de ma prestation lors de mon duel», a partagé Francis Bernier.

Soulignons finalement que pour le moment, on ne sait toujours pas quand Laurie Drolet poursuivra son parcours à La Voix. Les prochains tournages de l'émission, qui devaient se dérouler en direct, sont reportés jusqu'à nouvel ordre en raison de la crise du coronavirus.

 

Les plus lus

Amener la musique dans les quartiers du Québec

Depuis le début de la crise sanitaire, plusieurs initiatives sont nées pour permettre aux Québécois de se divertir tout en restant sur leur propriété, dont une qui a vu le jour à Lévis. Depuis le 23 juin, les artistes de la région Patrick Dumoulin, Samuel Jalbert-Raymond et Jérémy Plante font vivre la tournée Nomade, une série de concerts mobiles à travers le Québec.

À la découverte d’une collection méconnue

Le Centre d’exposition Louise-Carrier dévoile ses Œuvres choisies, pour la plupart, exposées pour la première fois. Jusqu’au 6 septembre, l’exposition présente une sélection de peintures et de sculptures des 19e et 20e siècles, provenant des riches et vastes collections de la Ville de Lévis.

Une autrice lance un appel pour créer un recueil de textes

La Lévisienne Florence Guay invite les plumes d’ici et d’ailleurs à contribuer à un ouvrage collectif à paraître. Le recueil sera composé d’histoires vécues et réelles qui racontent un moment extraordinaire de la vie de leur auteur.

Une expo qui fait du bien

Tout en tendresse, Jacynthe Bergeron illustre le lien profond qui nous unit à ce qui nous entoure. «Prendre soin de la nature, c’est prendre soin de notre nature profonde. Si on y regarde de plus près, elles ne font qu’un», dit l’artiste. Elle expose ses œuvres jusqu’au 16 août à l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas.

Pascale Bourdages, l’étoile montante

La chanteuse prépare un premier album de sa composition. À Trois-Pistoles en chanson, la Lévisienne a remporté la première place de la catégorie auteur-compositeur-interprète et le coup de cœur du public avec deux pièces qui figureront sur le disque à venir.

Le public de L'Anglicane au rendez-vous

En moins de deux semaines, trois des quatre spectacles de la courte saison d’été de L’Anglicane, annoncée à la suite de la reprise des activités dans la salle de spectacle, affichent complets. L’Anglicane vient également de dévoiler sa programmation d’automne.

Une pause artistique devant la vitrine de Regart

Jusqu'au 26 juillet, l'artiste Marilou Kenny-Gagnon expose son installation Fictions logiques (phase 1) dans la vitrine du centre d'artistes en art actuel, Regart. Une œuvre à découvrir depuis l'extérieur de la galerie lors d'une balade dans le quartier de la Traverse ou d'un arrêt au quai Paquet.

Regart met aux enchères des œuvres en canne

Levée de fonds au profit du Centre d’artistes en art actuel, l’Encann’ se déroule sur les réseaux sociaux, jusqu’au 11 septembre. Cette cinquième édition virtuelle rassemble 36 artistes, dont plusieurs œuvres sont mise à l’encan chaque semaine.

La poésie sort dans la ville

Le projet #SORTONSLAPOÉSIE s’affiche depuis le 29 juillet dans différents lieux de Lévis. Présentés sur des panneaux, les 14 poèmes sont à découvrir jusqu’à la fin août.

Des activités en ligne pour les passionnés de danse

Dernier né de la famille Hit The Floor fondé par le Lévisien Nicolas Bégin, le festival de danse multi-styles Flofest passe en mode virtuel afin de rassembler la communauté de la danse autour de quatre activités, les 10, 11 et 12 juillet.