Claude Desjardins a écrit un livre d’amour et de peinture dans lequel on découvre la vie de Clément Gravel, dit Papy, et de Pauline. CRÉDIT : AUDE MALARET

C’est une histoire d’amour. Celle de Pauline et Clément. Dans un livre qui raconte leur vie, le journaliste Claude Desjardins partage les souvenirs de Papy, le peintre amoureux, comme il le nomme. Lors du lancement de l’ouvrage à Lévis, l’auteur en a lu des extraits, soulignant en même temps les 96 ans du peintre.

Pauline vit dans les tableaux de Clément Gravel, Papy de son nom d’artiste. Leur histoire est peinte sur les toiles, dans toutes ses émotions, son intensité, sa beauté. Pauline a quitté Papy il y a quelques années après avoir lutté pour sa vie. Avant de partir, elle lui a fait un cadeau. Du matériel de peinture.

«Cette histoire touche à la quintessence de la poésie. C’est un couple qui s’aime et vit une superbe histoire d’amour. Il arrive un gros nuage qui passe sur leur relation. Pauline est inconsolable, elle lui donne un cadeau, des toiles, des couleurs des pinceaux. Il n’a jamais touché à ça. Il fait un tableau, lui donne», partage l’auteur de Papy, le peintre amoureux, Claude Desjardins.

Dès la première toile, le rire de Pauline s’est rallumé. «Le mystère, c’est mon épouse. Où est-elle allée chercher ça ? Jamais on n’a parlé de peinture. Elle est à l’origine de ça, raconte Clément Gravel. Je n’ai jamais demandé à ma femme pourquoi elle m’avait donné ça. C’est un mystère.»

Alors ensemble, ils ont partagé ce dernier petit bout de chemin, en rires et en peinture. «C’est ma paie ces sourires. Quand je ferme les yeux, elle est toujours ici», confie Papy qui a toujours été amoureux et qui l’est encore, comme il le rappelle. Après le départ de Pauline, Clément n’a jamais cessé de peindre, poursuivant ainsi l’aventure picturale qu’avait partagé les amoureux. Ces toiles devenues un lieu de rencontre en couleur teinté d’un amour plus fort que tout.

Une vie en tableaux

«Quand Papy m’a raconté qu’il avait dit à sa femme qu’il allait peindre l’histoire de leur vie, alors je me suis dit que j’allais raconter leur vie, à eux, à travers les tableaux de Papy. Ça s’est transformé un peu, mais c’est la structure de base du livre. Je pars d’un tableau, je raconte un événement qui est lié, une thématique de leur vie d’amoureux», poursuit Claude Desjardins. Sans suivre la chronologie des événements, son livre invite le lecteur à se promener dans le temps et l’espace.

«La beauté de cette histoire, c’est que Papy n’a jamais peint pour une autre raison que ce qui le reliait à Pauline.» Tout le monde peut se reconnaître dans leur histoire, croit l’auteur dont l’ouvrage rappelle universalité de l’amour. «L’amour décrit dans ce livre, la Pauline qui y est décrite, c’est celle qui nous vient à travers le regard de Papy. Un personnage presque spectral. C’est sa Pauline à lui et je ne voulais rien changer de ça.»

C’est la fille de Papy Nicole Gravel qui a proposé au journaliste, installé sur la Rive-Nord de Montréal où elle-même réside, d’écrire la biographie de son père. Un projet qui a aussitôt séduit Claude Desjardins, touché par la beauté de cette histoire d’amour et par la personnalité de Clément Gravel. «J’ai découvert un personnage, un homme pas banal qui a eu une vie pas banale», mentionne-t-il.

«C’est l’effet Papy. Dans son histoire, il y a un effet d’émulation. J’avais envie d’écrire un livre depuis longtemps, mais sans avoir de sujet. Là, tout d’un coup j’en avais un. Et j’ai trouvé le courage de mener ce projet à terme grâce à l’exemple fabuleux que j’avais sous les yeux. Quelle belle histoire!» 

Ce livre, Clément Gravel espère qu’il inspirera d’autres personnes à rester actives et à ne pas mettre leur vie en veilleuse, même après un deuil. «C’est pour donner l’exemple, pour essayer d’inciter les personnes âgées. Je veux que les gens se trouvent un sujet, se découvrent leur talent caché et qu’ils soient créatifs.»

Les personnes intéressées peuvent se procurer le livre au claudedesjardins.com.

Les plus lus

Des murales de RenéeRose sur les murs de l’abbaye

C’est en extérieur, sur les murs de l’ancienne abbaye cistercienne située à Saint-Romuald, que RenéeRose a créé sa dernière œuvre visible aux yeux des promeneurs. L’artiste a réalisé deux peintures murales à l’aérosol qui symbolisent l’esprit du lieu.

Le peintre amoureux raconté dans un livre

C’est une histoire d’amour. Celle de Pauline et Clément. Dans un livre qui raconte leur vie, le journaliste Claude Desjardins partage les souvenirs de Papy, le peintre amoureux, comme il le nomme. Lors du lancement de l’ouvrage à Lévis, l’auteur en a lu des extraits, soulignant en même temps les 96 ans du peintre.

La musique appartient à celui qui commence tôt

Il a 15 ans et en est à sa deuxième participation à Jamais trop tôt, un projet qui rassemble de jeunes interprètes à travers le Canada. Léo Giroux a enregistré une chanson, qui figure sur l’album collectif, et l’a interprétée lors d’un spectacle, le 26 septembre.

Echo Gospel présente ses capsules vidéo en ligne

Pour les Journées de la culture, qui se tiennent cette année pendant un mois, Echo Gospel présente des capsules vidéo sur sa page Facebook, à voir jusqu’au 25 octobre.

Dix dates à ne pas manquer au Vieux Bureau de Poste

Cet automne, le Vieux Bureau de Poste (VBP) présente une programmation plus petite en raison de la pandémie. Une dizaine de spectacles sont à l’affiche au lieu de la trentaine habituelle. Les représentations se déroulent dans la salle lévisienne ou au Juvénat Notre-Dame, situé à proximité.

Une murale créée par des jeunes artistes de Lévis

Les adolescentes récipiendaires du Concours de la Relève artistique du symposium Village en Arts ont laissé libre cours à leurs talents artistiques afin de créer une murale sur la place éphémère qui laissera ensuite place au futur quartier Cocité, du constructeur Humaco Stratégies.

Le festival de conte de Lévis est annulé

Le Festival international du conte Jos Violon de Lévis, qui devait se tenir du 10 au 20 octobre prochain, est annulé, ont annoncé les organisateurs ce mercredi 30 septembre sur la page Facebook de l’événement. Avec le basculement de la région en zone rouge, les salles de spectacle doivent en effet fermer leur porte et les rassemblements sont interdits.

Québec octroie une aide de 50 M$ aux salles de spectacle

Le gouvernement du Québec a annoncé qu’il viendra en aide aux salles de spectacle qui ont dû fermer dans les zones où le palier d’alerte est rouge concernant la COVID-19, ce 2 octobre. Une aide totalisant 50 M$ sera investie afin de rembourser 75 % des billets qui auraient été vendus dans les six prochains mois.

Tea For 20’s ravive la flamme des années folles

Le groupe de musique swing Tea For 20’s, composé de six musiciens et de la chanteuse Lily Thibodeau, sort son deuxième album. The Dipsy Doodle rassemble des standards de jazz traditionnel swing, dans un vivant hommage à la musique populaire des années 20.

Un livre pour découvrir le bonheur à l’intérieur de soi

Premier livre de l’ancienne journaliste lévisienne Sylvie Ruel, Faire briller sa lumière est paru aux éditions Le Dauphin blanc. Ce roman d’inspiration raconte l’histoire de Joseph-Alexandre C. qui rêve de devenir artiste-peintre et du chemin intérieur qu’il aura à parcourir pour réaliser sa passion.