La Lévisienne Sylvie Ruel a publié son premier roman. CRÉDIT : COURTOISIE

Premier livre de l’ancienne journaliste lévisienne Sylvie Ruel, Faire briller sa lumière est paru aux éditions Le Dauphin blanc. Ce roman d’inspiration raconte l’histoire de Joseph-Alexandre C. qui rêve de devenir artiste-peintre et du chemin intérieur qu’il aura à parcourir pour réaliser sa passion.

Livre sur le désir profond de réaliser ses rêves et de vivre en harmonie avec ses passions, Faire briller sa lumière est «une histoire toute simple qui contient une grande vérité». «Il y a en chacun de nous autres une petite lumière qui ne demande qu’à s’allumer. Il y a en chacun de nous un appel au bonheur et c’est à l’intérieur de soi qu’on va le trouver», présente l’autrice Sylvie Ruel.

«C’est l’histoire d’un artiste-peintre, mais ça aurait pu être un musicien, un plombier, un vendeur de char, Monsieur Tout-le-Monde en fait. Il a un rêve et il met tout en œuvre pour vivre son rêve», précise-t-elle.

Depuis son jeune âge, Joseph-Alexandre C. rêve de devenir artiste-peintre. Malgré les embûches et les contrariétés qu’il rencontre, il opte pour la passion et décide de poursuivre son rêve. Cette décision met en branle un étrange phénomène : une petite voix intérieure se met à lui parler et à le guider.

«Il rêve de vivre de sa peinture, mais il rencontre toutes sortes d’obstacles. Les salles d’exposition ne s’intéressent pas à son art, les gens de son entourage tentent de le décourager, lui font entendre qu’il ne pourra jamais vivre de sa peinture, qu’il va crever de faim. Il vit beaucoup de découragement et pense à plusieurs reprises à tout abandonner», raconte Sylvie Ruel.

«Son environnement ne lui est pas du tout favorable. Un jour où il se retrouve dans un état de grande quiétude devant un paysage sublime, il reçoit la confirmation qu’il doit vivre son rêve s’il veut être heureux. Il prend la décision de devenir un artiste-peintre malgré tout, envers et contre tous», poursuit-elle.

La vie met alors sur sa route tout ce qui lui est nécessaire pour atteindre son rêve. Cependant, la conquête d’un rêve n’est jamais un long fleuve tranquille. Alors qu’il touche à son rêve, la vie lui apprend qu’elle est aussi faite d’impermanence.

Suivre sa voie

 «On porte tous en nous un livre, qu’on soit écrivain ou pas. On vit beaucoup de deuil dans notre vie, des déceptions, des coups durs et des solitudes. On se rend compte à un moment donné qu’il y a autre chose. On s’ouvre à quelque chose de plus grand que soi, que notre égo», confie l’autrice.

«On rêve tous de trouver le bonheur, mais le bonheur ne se trouve pas nécessairement à l’extérieur. C’est faux de dire qu’on va être heureux quand on va avoir la grosse maison. On a tous en soi le potentiel pour développer son bonheur», croit-elle.

Toute sa vie, Sylvie Ruel a suivi sa propre voie, choisissant ce qu’elle avait envie de faire. Celle qui a débuté comme journaliste au Peuple Tribune a eu très vite le sentiment «d’avoir fait le tour», ce qui l’a alors poussé à aller voir ailleurs. 

«Je n’étais pas faite pour le 9 à 5 ni pour travailler au sein de grosses boîtes, se souvient-elle. Le journalisme me manquait, alors j’ai décidé de devenir journaliste indépendante.» Si elle aime beaucoup ce travail, elle finit par se sentir «très seule» derrière son ordinateur. «J’ai eu le goût d’aller voir le monde et j’ai décidé d’être journaliste en tourisme.»

Après avoir été journaliste de voyage, elle s’est finalement intéressée à une autre sorte de voyage, le voyage intérieur. Ce livre, «c’est un rêve qui s’est réalisé». Sylvie Ruel a l’intention de continuer à écrire et se laisse porter par ce qui l’entoure vers une nouvelle quête. 

Les plus lus

Une œuvre monumentale sera installée à la Maison Fréchette

L’artiste de Montréal Stéphane Marceau fera don d’une œuvre monumentale à la Maison natale de Louis Fréchette à Lévis. Composée d’une soixantaine de personnages, la sculpture sera installée au printemps 2021 dans les jardins du site historique.

Un retour dans le temps pour le 83

À la grande surprise des maniaques de rap québécois, le célèbre collectif 83 s’est réuni au cours des derniers mois afin de produire un premier album en 15 ans. Avec Récidivistes, les cinq fiers représentants de la Rive-Sud de Québec proposent un retour aux sources aux admirateurs du groupe fort populaire au tournant des années 2000.

Jean Provencher écrit pour réaliser un monde différent

Après quatre années de travail et des milliers d’heures de recherche, le premier livre du Lévisien Jean Provencher est prêt à être imprimé. Être, penser et agir autrement pour un monde différent présente les enjeux économiques, sociaux et environnementaux actuels et guide le lecteur vers des actions inspirantes.

Lettre d'opinion - Les écrivains, les premiers maillons de la chaîne culturelle littéraire

La création d’un livre est chose semblable à donner vie. Quelques minutes pour avoir le sujet principal qui le constitue, quelques semaines à le former et des années à s’en occuper. Malgré tous ses efforts, l’auteur ne sera jamais récompensé à sa juste valeur au commencement de sa carrière et même au cours de cette dernière.

Talents bleus : les représentants de la région en demi-finale

Originaire de Charny, Dominic Lacasse, accompagné de sa conjointe Karen Goudreault, représentait la Chaudière-Appalaches au concours Talents bleus présenté à l’émission en direct du 28 octobre de La semaine des 4 Julie. Le couple de drapeaux humains de la région a été sélectionné par le public pour les demi-finales du concours.

L’Anglicane fait vivre les arts autrement

Voulant créer des occasions de rencontres artistiques, malgré les restrictions qui affectent actuellement les salles de spectacle en zone rouge, L’Anglicane propose trois spectacles en ligne pour adoucir l’automne.

Conférence sur la musique chorale à travers le temps

Le Chœur polyphonique de Lévis organise un atelier virtuel qui sera donné par son directeur musical, Guillaume Boulay, le jeudi 19 novembre, à 19h, sur la plateforme Zoom.

35 ans de musique symphonique en images

Pour souligner ses 35 ans d’existence, l’Orchestre symphonique de Lévis présentera, chaque semaine, des capsules vidéo présentant la vie de l’orchestre et de ses musiciens.

Un collectif de jeunes de Bellechasse crée une chanson

Agir collectivement dans Bellechasse a dévoilé la chanson écrite et composée par un collectif de jeunes passionnés de musique dans le cadre d’une activité de création en ligne.

Les finalistes des Prix d’excellence en culture connus

Le Conseil de la culture de Québec et de Chaudière-Appalaches ainsi que la Ville de Lévis ont dévoilé les finalistes de la 34e édition des Prix d’excellence 2020. Dans ce cadre, la municipalité remet chaque année le Prix Ville de Lévis à un organisme culturel du territoire.