CRÉDIT : COURTOISIE

À la grande surprise des maniaques de rap québécois, le célèbre collectif 83 s’est réuni au cours des derniers mois afin de produire un premier album en 15 ans. Avec Récidivistes, les cinq fiers représentants de la Rive-Sud de Québec proposent un retour aux sources aux admirateurs du groupe fort populaire au tournant des années 2000.

Toutefois, ce retour attendu par plusieurs amateurs de rap à travers le Québec a bien failli ne pas aboutir sur la création de nouvelles pièces par 2Faces (Francis Belleau), T-Mo (Frédéric Auger), B-Ice (Simon Valiquette), Onze (Jérôme Allard) et Canox (Olivier Dallaire). En effet, T-Mo envisageait plutôt au départ de lancer une tournée de spectacles du collectif en 2021 afin de célébrer le 20e anniversaire du lancement de leur premier album, Hip-hop 101.

«On se voit quand même souvent et on fait souvent des collaborations entre Taktika (T-Mo et B-Ice) et les autres membres du collectif. Il n’y a rien qui nous empêchait de nous réunir à nouveau, mais on ne sentait pas nécessairement que c’était le bon moment. En plus, 2Faces vit maintenant à Montréal et c’était un peu plus difficile de se réunir pour la création d’un album. Cependant, nos fans n’arrêtaient pas de nous demander quand on allait se réunir. Quand 2Faces et T-Mo sont arrivés avec le projet d’album, ça nous a emballés. Mais si les fans n’avaient pas continué de nous demander de nous réunir, on ne l’aurait probablement pas fait», expliquent T-Mo et Onze.

Rappelons que c’est en 2005 que les admirateurs du 83 avaient pu mettre la main sur le dernier album original des représentants du Southside, Dernier chapitre. En plus de Hip-hop 101 en 2001, le collectif avait lancé l’opus La suite logique en 2002. Un double album regroupant les meilleurs succès du groupe et certaines créations originales de certains membres, Hip-hop 102, avait fait son apparition sur les tablettes des disquaires en 2009.

Faire plaisir aux puristes

Malgré que les cinq artistes ont évolué sur la scène du rap québécois au cours des 15 dernières années, Récidivistes reproduit toutefois la même recette qui a fait du 83 l’un des groupes de rap québécois les plus populaires au tournant des années 2000.

Lors de leur réunion, il était capital pour les membres du collectif d’avoir le même son et la même approche artistique qu’il y a 15 ans. Ainsi, samples, drums 808 et flows saccadés sont à l’honneur sur Récidivistes plutôt que l’autotune, outil à la mode désormais chez plusieurs artisans de la scène hip-hop.

«Nous voulions un album qui sonnait comme dans le temps, qui allait répondre autant aux attentes de nos plus fidèles admirateurs qu’aux maniaques du son boom bap des années 90 qui sont en sevrage depuis une dizaine d’années. Comme tous les autres membres du 83, j’ai vraiment trippé de revenir aux racines du collectif. C’était comme retomber dans de vieux souliers», image T-Mo.

Déjà un succès

Et jusqu’à maintenant, Récidivistes semble bel et bien répondre à un besoin des amateurs de rap québécois. Les vidéoclips des deux premiers extraits du nouvel opus, L’assaut, pièce défendant le style unique du 83, et Carte postale, où les artistes lancent une flèche aux radios parlées de Québec et au groupe d’extrême droite La Meute ainsi que soulignent les drames de la Mosquée de Québec et la mort de Marylène Lévesque, ont respectivement été vus par 100 000 et 25 000 Internautes sur YouTube.

«On voit que le 83 a marqué son époque et que nos admirateurs attendaient un nouvel album. Par contre, on a créé un certain effet de rareté parce que personne n’était au courant qu’on allait bientôt lancer un nouvel album. Alors, nos fans ne sont pas faits d’attentes, ce qui aurait pu amener des déceptions», partage Onze.

Fort ce succès, le collectif de rap bien connu sur la Rive-Sud espère qu’il pourra présenter son nouveau matériel sur scène en 2021. Si les mesures de la Santé publique ne sont plus en vigueur, le 83 lancerait l’été prochain une tournée de spectacles.

Les plus lus

Jean Provencher écrit pour réaliser un monde différent

Après quatre années de travail et des milliers d’heures de recherche, le premier livre du Lévisien Jean Provencher est prêt à être imprimé. Être, penser et agir autrement pour un monde différent présente les enjeux économiques, sociaux et environnementaux actuels et guide le lecteur vers des actions inspirantes.

Lettre d'opinion - Les écrivains, les premiers maillons de la chaîne culturelle littéraire

La création d’un livre est chose semblable à donner vie. Quelques minutes pour avoir le sujet principal qui le constitue, quelques semaines à le former et des années à s’en occuper. Malgré tous ses efforts, l’auteur ne sera jamais récompensé à sa juste valeur au commencement de sa carrière et même au cours de cette dernière.

Talents bleus : les représentants de la région en demi-finale

Originaire de Charny, Dominic Lacasse, accompagné de sa conjointe Karen Goudreault, représentait la Chaudière-Appalaches au concours Talents bleus présenté à l’émission en direct du 28 octobre de La semaine des 4 Julie. Le couple de drapeaux humains de la région a été sélectionné par le public pour les demi-finales du concours.

L’Anglicane fait vivre les arts autrement

Voulant créer des occasions de rencontres artistiques, malgré les restrictions qui affectent actuellement les salles de spectacle en zone rouge, L’Anglicane propose trois spectacles en ligne pour adoucir l’automne.

Dominic et Karen qualifiés pour la finale de Talents bleus

Représentants de la Chaudière-Appalaches à Talents bleus, Dominic Lacasse et sa conjointe Karen Goudreault, ont remporté, le 25 novembre, la demi-finale à laquelle ils participaient dans le cadre du concours présenté lors de l’émission La semaine des 4 Julie.

Quête poétique dans un monde d’après

Poète du clair-obscur, Anne-Marie Desmeules peint une société en perdition dans son troisième recueil Nature morte au couteau, paru cet automne aux éditions Le Quartanier. Soufflant un vent de liberté, ses mots se sont affranchis des contraintes et guident le lecteur vers une nature retrouvée.

Conférence sur la musique chorale à travers le temps

Le Chœur polyphonique de Lévis organise un atelier virtuel qui sera donné par son directeur musical, Guillaume Boulay, le jeudi 19 novembre, à 19h, sur la plateforme Zoom.

Un collectif de jeunes de Bellechasse crée une chanson

Agir collectivement dans Bellechasse a dévoilé la chanson écrite et composée par un collectif de jeunes passionnés de musique dans le cadre d’une activité de création en ligne.

Les finalistes des Prix d’excellence en culture connus

Le Conseil de la culture de Québec et de Chaudière-Appalaches ainsi que la Ville de Lévis ont dévoilé les finalistes de la 34e édition des Prix d’excellence 2020. Dans ce cadre, la municipalité remet chaque année le Prix Ville de Lévis à un organisme culturel du territoire.

Né pour être vivant, le deuxième roman de Yann Fortier

L’auteur de Québec qui a résidé dans le passé sur la Rive-Sud, Yann Fortier, a publié son deuxième ouvrage Né pour être vivant, au mois d’octobre dernier. Paru aux éditions Marchand de feuilles, Yann Fortier raconte l’histoire de la vie du chanteur Antoine Ferrandez.