Une oeuvre de Ghislaine Riendeau, gagnante de l’édition 2020 du concours d’œuvres d’art de DCL. CRÉDIT : COURTOISIE

À la suite du feu vert donné au début du mois par Québec pour la réouverture des installations de ce type en suivant un protocole stricte, plusieurs centres d’exposition artistiques lévisiens reprendront bientôt leurs activités.

À compter de vendredi et jusqu’au 14 mars, Regart, centre d’artistes en art actuel présente l’exposition Construire d’Isabelle Falardeau. L’événement est le résultat de la résidence de production d’un mois qu’a pu mener Isabelle Falardeau dans les installations de l’organisme lévisien en obtenant le  Prix Oscar-Mercure-Maîtrise. 

Alliant photographies très lumineuses de sites en chantier et assemblages en bois brut, les installations d'Isabelle Falardeau font état de recherches alimentées par le «chantier cyclique du construit, de l'effacement et de ce qui les relie». En parallèle, dans la Vitrine des membres, l'artiste travaillera à partir d'un nouveau corpus de photographies réalisées à Lévis. En effet, l'évolution du projet Travaux balisés sera à suivre tout au long de l'exposition.

Isabelle Falardeau sera présente à Regart pour échanger avec les visiteurs le 12 février, de 12h à 19h, ainsi que le 13 février et les 13 et 14 mars, de 12h à 17h. Pour en savoir plus sur l’exposition, vous pouvez consulter le centreregart.org.

Créations d’artistes d’ici à admirer

Quant à lui, le Centre d’exposition Louise-Carrier rouvrira ses portes le 13 février. Jusqu’au 10 mars, Diffusion culturelle de Lévis (DCL) y présente l’exposition des œuvres sélectionnées dans le cadre de la 23e édition de son concours d’œuvres d’art. Une version virtuelle de cette exposition est également disponible au centrelouise‑carrier.com

L’automne dernier, l’invitation a été lancée auprès des artistes non professionnels résidant sur le territoire de la ville de Lévis, à participer à ce concours d’œuvres d’art. Un jury mandaté pour l’événement a sélectionné les œuvres qui composent le corpus de cette présentation.

Une exposition individuelle au Centre d’exposition Louise-Carrier sera d’ailleurs été offerte au récipiendaire du premier prix. Le dévoilement des gagnants aura lieu le vendredi 12 février à 17h sur la plateforme Zoom. Les personnes intéressées à participer l'événement doivent réserver leur place virtuelle au 418 838-6001 ou à dcl@ville.levis.qc.ca.

Pour plus de détails sur l’exposition des œuvres sélectionnées dans le cadre de la 23e édition du concours d’oeuvres d’art de DCL, vous pouvez consulter le centrelouise-carrier.com.

Du côté de l’Espace culturel du Quartier à Saint-Nicolas, l’équipe du lieu de diffusion culturel planifie actuellement sa grande réouverture pour le début du printemps prochain. Pour le moment, les dates des prochaines expositions restent à confirmer. Pour sa part, la Galerie d’art des Deux-Ponts sera ouverte à partir du jeudi 4 mars avec une exposition collective de l’Association des artistes de la Rive-Sud (AARS).

Les plus lus

Espace-Temps : un lieu à occuper dans le Vieux-Lauzon

Un nouveau centre culturel ouvrira ses portes le 4 septembre prochain dans le Vieux-Lauzon. L’Espace-Temps regroupera plusieurs activités dont des expositions, des conférences et divers cours.

Ray Ogust lance le premier tome de sa série Quête

L’auteur lévisien Ray Ogust a lancé sa série de romans Quête composée de trois tomes cet été lors d’un évènement à la Cour arrière du Festibière de Lévis. Le premier tome est déjà disponible. La trilogie suit les aventures d’Évelyne dans une série policière, avec un côté science-fiction et qui rejoint aussi des sujets d’actualités.

Les enfants perdus : un avantage pour les jeunes

Luca Jalbert écrit, réalise et produit la websérie Les enfants perdus. Pour ce faire, ce sont près d’une trentaine de jeunes provenant principalement de la région qui incarnent les personnages au fil des saisons. L’artiste lévisien voit les jeunes évoluer dans ce projet et tisse même des liens avec eux.

Faire vivre la littérature à la Maison natale de Louis Fréchette

Le pupitre aux mots dits a été lancé à la Maison Natale de Louis Fréchette (MNLF) lors de la Fête nationale du Québec et se déroule jusqu’à la fin septembre sous formule ponctuelle. Différents auteurs lévisiens viennent y discuter avec les passants pour leur offrir un poème ou une courte histoire de leur plume qu’ils auront écrit à la suite de leur entretien.

«Un automne spectaculaire au VBP»

L’automne en fera voir de toutes les couleurs avec la programmation du Vieux Bureau de Poste (VBP) qui propose près d’une trentaine de spectacles aux styles variés depuis le 10 septembre.

Une deuxième série de livres jeunesse pour une autrice d’ici

Annie-Claude Lebel, autrice et enseignante de niveau primaire, a publié une deuxième série dans la collection jeunesse pour lecteurs débutants Éveil aux fables. L’autrice a travaillé sur ce projet en collaboration avec la maison d’édition lévisienne des Éditions de l’Envolée. La série s’adresse à des lecteurs de 6 à 8 ans ou aux parents qui voudraient les lire à leurs enfants d’âge préscolaire.

De nouvelles parutions pour Joëlle Morissette

Joëlle Morissette, écrivaine originaire de Lévis, a publié son dernier livre, L’horloge enchanteresse, en janvier 2020 et publiera son prochain roman, La poupée hantée, dans l’année à venir.

Le plaisir au menu de DCL cet automne

L’équipe de Diffusion culturelle de Lévis (DCL) a présenté la semaine dernière ses programmations d’automne 2021 sous le thème Le plaisir de se retrouver. L’Anglicane proposera une riche sélection de rendez-vous en chanson, théâtre, humour, musique, danse et bien davantage alors que le Centre d’exposition Louise-Carrier présentera pour la toute première fois la collection d’œuvres d’art de DCL.

Voyageons dans le temps lors des Journées de la culture

Pour sa 25e édition, les Journées de la culture invitent les citoyens et citoyennes à voyager dans le temps. Nouveautés, entretiens, captations en direct ou en différé, une multitude d’activités seront offertes gratuitement les 24, 25 et 26 septembre.

Bellechasse se fera de nouveau belle dans un calendrier

Pour sa trentième édition, le calendrier de Bellechasse fait place à la photographie. Les professionnels ou amateurs de la photo de partout ont jusqu’au 15 octobre prochain pour s’inscrire au concours du calendrier de la Collection Bellechasse qui, comme à l’habitude, mettra en valeur le territoire de la MRC de Bellechasse.