L’artiste-peintre de Lévis, Candy Pelletier, dessine des visages et des portraits d’animaux. CRÉDIT : COURTOISIE

Jusqu’au 31 mai, l’artiste lévisienne Candy Pelletier expose ses œuvres à la galerie Chez Alfred Pellan, à Québec. L’artiste, qui présente des visages et des portraits d’animaux, se distingue par un style réaliste et des toiles en noir et blanc.

Ce sont leurs yeux qui captent toute l’attention du visiteur, la puissance de leur regard. Humain ou animal, ces portraits sont imprégnés d’émotion, celle du sujet à travers laquelle transparait aussi celle de l’artiste.

C’est Chez Alfred Pellan, à Québec, qu’on découvre les toiles de la Lévisienne Candy Pelletier. Dans l’attente de la réouverture du lieu d’exposition, qui a dû temporairement fermer ses portes en raison des mesures sanitaire, l’exposition est en ligne sur le site Internet de la galerie.

Utilisant la peinture acrylique, l’huile ou l’aquarelle, l’artiste réalise des portraits de gens ou d’animaux dans un style réaliste en noir et blanc, avec parfois une petite touche plus colorée.

«J’aime ce style et ça se marie bien avec tous les décors. Le noir et blanc amène de la douceur. Les couleurs ont plus de symbolique, comme le rouge évoque la colère ou le bleu le calme. Le noir et blanc laisse plus de place à l’expression du sujet, partage-t-elle. Des fois, je rajoute quelques couleurs. Ça dépend comment je me sens à ce moment-là.»

Ce que Candy Pelletier aime, c’est montrer les expressions et les yeux des sujets qu’elle peint. «Je mets vraiment l’emphase sur les yeux. Les yeux parlent beaucoup. On voit bien l’expression des animaux dans leurs yeux, c’est ça que je vais chercher», illustre l’artiste, qui cherche à faire ressortir les émotions, ce qui agit aussi comme une thérapie pour elle.

Et, représenter les visages est un défi à chaque toile pour l’artiste. «Il faut que tout soit parfaitement placé, sinon ça change la perspective de la personne. Quand je le relève, je suis contente.»

Pour trouver ses sujets, elle suit son instinct. «Je fais des recherches de photos. Je choisis celles qui m’inspirent. Je commence par un croquis sur papier pour la placer et après je fais mon dessin sur la toile, puis je peins.» Elle travaille ainsi le matin et le soir. «Mais si ce n’était que moi, je pendrais tout le temps!», lance-t-elle.

Si au début, le but de Candy Pelletier était de travailler sa technique de dessin pour être capable de refaire ce qu’elle voyait, c’est ensuite son coup de pinceau bien à elle que la peintre a trouvé.

«Quand on est artiste, on cherche beaucoup son style. Pour ma part, je commence à trouver le mien. Et, on apprend en faisant, explique-t-elle. Maintenant, j’ai choisi de suivre la réalité. C’est ce style qui me représente, c’est ce qui marche pour moi dans ma création. Le réalisme, c’est par ça que je me reconnais dans mes œuvres.»

Quand elle était plus jeune, déjà elle dessinait beaucoup. «J’ai pris des cours de dessin et j’avais dit que je serai artiste-peintre. Mais il n’y avait pas beaucoup de possibilités pour suivre cette voie, alors j’ai fait d’autres choses. En voyant d’autres peintres sur les réseaux sociaux, ça m’a donné le goût de m’y remettre et la passion est revenue. J’ai pris des cours à l’École des Beaux-Arts de Lévis et maintenant j’y enseigne depuis deux ans.»

Les plus lus

Jacob Roberge en demi-finale de Star Académie

Le chanteur et musicien lévisien Jacob Roberge prendra part à la première demi-finale de Star Académie, présenté lors du variété de ce dimanche.

L’Anglicane dévoile sa programmation printanière

Dès que le gouvernement permettra la réouverture des salles de spectacle, le public pourra à nouveau prendre place à L’Anglicane de Lévis et la salle retrouvera sa raison d’être. Une programmation riche en rencontres attend les spectateurs ce printemps.

Jacob Roberge éliminé de Star Académie

L’artiste lévisien Jacob Roberge a vu son parcours à Star Académie s’arrêter le 18 avril dernier. Le chanteur de 23 ans n’a pas convaincu le public de lui donner un billet pour la grande finale du concours musical de TVA.

Peinture : les différents visages de Candy Pelletier

Jusqu’au 31 mai, l’artiste lévisienne Candy Pelletier expose ses œuvres à la galerie Chez Alfred Pellan, à Québec. L’artiste, qui présente des visages et des portraits d’animaux, se distingue par un style réaliste et des toiles en noir et blanc.

Talents Bleus : une expérience mémorable pour le duo Waz’O

Le duo Waz’O, représentants de la Chaudière-Appalaches, prenait part à la finale du concours Talents Bleus à l’émission La semaine des 4 Julie, diffusée sur les ondes de Noovo le 7 avril dernier. Les circassiens trapézistes Marie-Christine Fournier, originaire de Lévis, et Louis-David Simoneau se sont inclinés à cette ultime étape de la compétition.

Une nouvelle de Mélanie L’Hérault pour les mamans

Une nouvelle de l’autrice lévisienne Mélanie L’Hérault figure dans le recueil Des nouvelles de maman, paru chez Guy Saint-Jean, qui rassemble douze plumes publiées par l’éditeur autour du thème de la maternité.

Star Académie : Jacob Roberge satisfait

Malgré son élimination de Star Académie le 18 avril dernier, le Lévisien part de l’aventure la tête haute. Le jeune artiste, qui est content de son parcours et de son gain en expérience, a déjà des projets futurs en tête.

L’Orchestre symphonique de Lévis veut récolter 20 000 $

La campagne Achetez vos Décibels de l’Orchestre symphonique de Lévis est en cours jusqu’au 15 juin. Les dons serviront à l’acquisition d’instruments de musique ainsi qu’à l’entretien et à l’achat d’équipements.

L’École de musique Jésus-Marie veut récolter 20 000 $

La quatorzième campagne de financement annuelle de l’École de musique Jésus-Marie est en cours jusqu’au  juin avec un objectif de 20 000 $.

Deux Lévisiennes lauréates à Secondaire en spectacle

Les artistes des établissements secondaires de la région ont brillé lors des deux Finales régionales de Secondaire en spectacle en Chaudière-Appalaches.