«Souvent les artistes font leur spectacle et c’est ‘‘Merci bonsoir’’. Nous on veut vraiment aller voir les gens et être proche d’eux.» CRÉDIT : ANABELLE LEMAY

Woke Up Like This et What About This Love sont les deux simples de WildCrush qu’il est possible d’entendre sur les ondes radiophoniques québécoises. Souvent situé au top des palmarès, le groupe lévisien travaille à sortir son premier album éponyme.

Marc-Antoine Belleau, interprète, et Jeremy Lemieux, guitariste et auteur-compositeur, ont formé leur duo en 2018 alors qu’ils ont rivalisé lors de Cégeps en spectacle.

Ils ont par la suite offert plusieurs spectacles devant des salles combles en interprétant des chansons d’autres artistes. Leur plus gros spectacle a eu lieu il y a deux ans au Cégep de Lévis. Bien que les spectacles se soient enchaînés, ils ont été obligés de cesser leurs activités scéniques comme tous les autres artistes avec l’arrivée de la crise sanitaire.

Toutefois, tout ce temps leur a donné l’envie et la possibilité d’écrire leurs propres compositions. Depuis un an, ils sont devenus un groupe alors que le batteur, James Tremblay, s’est joint à eux.

Inspiration

C’est Jérémy Lemieux, le guitariste du groupe, qui écrit la musique et les paroles. En collaboration avec Marc-Antoine Belleau, le chanteur, ils s’inspirent de situations auxquelles les gens peuvent facilement s’associer.

Par exemple, dans leur dernier extrait, What About This Love, le groupe parle d’un amour impossible. «La chanson porte sur le crush qu’on peut avoir sur quelqu’un ou de ne pas être capable de s’approcher de cette personne ou encore de la voir s’éloigner. Un même thème, une même chanson qui parle de l’amour, peut avoir différentes significations pour différentes personnes», a illustré Jérémy.

Ils ajoutent être à l’écoute des gens et que malgré qu’ils utilisent leurs propres émotions ils vont aussi utiliser ce que leur public leur partage dans leur processus créatif. Mis à part les paroles, leur mélodie aux tonalités pop vont s’inspirer d’un amalgame de genres.

«On s’inspire beaucoup des grands artistes autant au niveau du pop, du rock ou de l’alternatif. C’est de créer quelque chose de nouveau, de créer des nouvelles textures et de mélanger les styles pour pouvoir amener nos chansons à un certain niveau, que ce soit différent de ce qu’on entend (habituellement)», ajoute le guitariste.

Proche de leur public

Il y a peu de temps, ils ont signé avec la maison de disque de Québec KS Record du duo Kingdom Street. Auparavant avec une maison de disque montréalaise, ils souhaitaient se rapprocher de leurs racines.

«Nul n’est prophète dans son pays natal. On chante en français et en anglais. On mise sur le français parce que c’est notre langue et c’est plus facile d’être proche du monde comme ça», a souligné Marc-Antoine Belleau, chanteur.

Pour le futur, ils envisagent de saisir toutes les opportunités. «La langue ce n’est plus une barrière. On est des mordus de musique en général. On se permet d’être meilleur chaque jour pour atteindre nos objectifs. En ce moment, c’est d’écrire un mini album et de faire des spectacles. La seule limite ses nous-mêmes et nos valeurs.»

Toutefois, leur plus grand objectif en tant que groupe est de rester authentique et de rester proche de leur public. «Ça fait partie de notre essence et de ce qu’on veut apporter. C’est l’authenticité et le contact avec le public. Souvent les artistes font leur spectacle et c’est ‘‘Merci bonsoir’’. Nous on veut vraiment aller voir les gens et être proche d’eux», a conclu l’interprète.

Les plus lus

Deux Lévisiens vivent l’aventure Star Académie

Les Lévisiens Jérémy Plante et Olivia Sirois-Bruneau ont séduit le corps professoral et ils auront la chance de performer pour mériter leur place comme académiciens lors de l’édition 2022 de Star Académie.

Une Lévisienne veut devenir la meilleure pâtissière au Québec

La nouvelle émission Le meilleur pâtissier du Québec, disponible sur la plateforme Vrai de Québecor, aura une saveur lévisienne. Amélie Bleau, une résidente de Saint-Romuald âgée de 30 ans, est l’une des dix candidats en lice afin de ravir le prestigieux titre accordé par le concours culinaire télévisuel.

Un Lévisien lauréat du Luxembourg Art Prize 2021

L’artiste lévisien Francis O’Shaughnessy, qui réside actuellement à Montréal, est l’un des lauréats de la septième édition du Luxembourg Art Prize 2021. C’est une photographie au collodion humide qui lui a valu la deuxième place de ce concours international.

Voyage de 9 mois et 10 000 km à bord de Belle excuse

C’est à bord de Belle excuse qu’un couple originaire de Lévis a parcouru 10 000 km entre Lévis et les Bahamas par voie maritime de septembre 2019 à juin 2020. Christian Roy et Annie Yergeau ont partagé des récits de leur grand voyage en voilier sur les réseaux sociaux. Puisque les histoires ont été appréciées par leurs abonnés, c’est une fois de retour au Québec que M. Roy a écrit Belle excuse en ...

COVID-19 : le milieu culturel s’ajuste encore

Les mesures mises en place par le gouvernement du Québec sont difficiles pour les différentes organisations culturelles. Alors que les salles de spectacles ne peuvent plus tenir d’activités, les espaces d’expositions souffrent moins du nouveau confinement.

Le Centre d’exposition Louise-Carrier dévoile sa programmation hiver-printemps

Le 7 décembre dernier, l’équipe de Diffusion culturelle de Lévis (DCL) a présenté la programmation hiver-printemps 2022 du Centre d’exposition Louise-Carrier. Créateurs d’expériences ou relève de la région, tous seront mis en lumière dans les cinq expositions qui seront proposées au public lors des prochains mois.

Surface à la recherche de nouveaux talents

Du 21 au 23 juillet prochain, se tiendra au quai Paquet une nouvelle édition du spectacle Surface. L’événement estival est actuellement à la recherche d’artistes qui seront en vedette lors de sa cinquième édition.

Le talent local encore à l’honneur au CELC

Du 30 janvier au 2 mars, Diffusion culturelle de Lévis présentera, au Centre d’exposition Louise-Carrier (CELC), l’exposition des œuvres sélectionnées dans le cadre de la 24e édition de son concours d’œuvres d’art. Le dévoilement des gagnants aura lieu le dimanche 30 janvier.