CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Tenue le 17 avril dernier sous la présidence d’honneur de Maxime Laviolette, directeur général de Dessercom, la sixième édition de la soirée-bénéfice du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) a connu un franc succès.

Ce sont environ 300 personnes qui ont pris part à l’événement qui a permis de récolter 38 000 $ pour le CPSL. En plus de contribuer à la cause de la pédiatrie sociale, les participants à l’activité présentée au Centre de congrès et d’expositions de Lévis ont notamment pu replonger ou plonger dans l’atmosphère des années 50, le thème choisi pour l’édition 2019, ainsi que déguster des bouchées préparées par plusieurs restaurateurs de la région.

«Nous sommes très satisfaits. Les participants ont bien adoré la thématique des années 50. Nous sommes également bien contents du montant que nous avons récolté. C’est sûr que si on compare aux éditions précédentes, c’est une diminution pour nous. Toutefois, il ne faut pas le voir comme cela parce que jusqu’à il y a deux ans, nous n’avions qu’une activité de financement par année (en plus de la Guignolée du Dr Julien). Maintenant, nous en avons trois. Au-delà de l’argent, la soirée-bénéfice a encore permis de conscientiser et de rejoindre les Lévisiens sur la nécessité pour nous de pouvoir compter sur leur support», s’est réjouie Maude Julien, la directrice générale du CPSL.

En plus d’avoir atteint les objectifs fixés pour la soirée-bénéfice, l’organisme lévisien a appris une bonne nouvelle au cours de la soirée. En effet, Dessercom a profité de l’occasion pour annoncer qu’il accordait un nouveau don de 100 000 $ au CPSL. Rappelons qu’en décembre dernier, l’entreprise lévisienne avait accordé le même montant au CPSL dans le cadre de la Guignolée du Dr Julien.

Soulignons finalement que la soirée-bénéfice a donné le coup d’envoi des festivités du 10e anniversaire du CPSL. Afin de souligner cet important cap atteint, l’organisme lévisien organisera notamment des portes ouvertes à ses locaux situés dans le Vieux-Lévis, le jeudi 30 mai en après-midi.

Les plus lus

Ressourcerie de Lévis : comportements déplorables

Si la Ressourcerie de Lévis peut de nouveau recevoir des biens dont veulent se débarrasser les gens de la région, l’entreprise d’économie sociale fait face à un phénomène récurrent qui provoque du gaspillage. Contrairement aux consignes de la Ressourcerie, plusieurs Lévisiens déposent des matières à revaloriser à l’extérieur de son point de service de Lévis alors qu’il est fermé.

Ressources-Naissances poursuit sa mission

En raison des mesures de confinement mises en place par le gouvernement dans le but de freiner la propagation de la COVID-19, Ressources-Naissances a dû faire preuve de créativité afin de continuer à offrir ses services aux familles de la région.

5 jardins communautaires rouverts, 3 en projet à Lévis

Cinq jardins communautaires rouvriront progressivement à partir du 18 mai sur le territoire lévisien. Trois nouveaux emplacements cultivables seront accessibles aux Lévisiens dès 2021 et 2022.

Une fête des Mères tout de même soulignée

Afin de permettre à leurs résidents de célébrer la fête des Mères malgré le confinement imposé en raison de la pandémie, plusieurs résidences pour aînés lévisiennes ont tenu des activités spéciales la fin de semaine dernière.

Le CAPJ en mode proactif

Par voie de communiqué, le Centre aide et prévention jeunesse (CAPJ) a détaillé, le 4 mai, les diverses mesures qu’il a mis en place afin de supporter sa clientèle malgré les restrictions imposées par la crise de la COVID-19.

La Banque Nationale fait tout un cadeau à des familles lévisiennes

Grâce à l’appui d’OPC Événements et dans le cadre d’une initiative se déroulant d’un océan à l’autre, la Banque Nationale a pu offrir une belle surprise à 20 familles profitant des services du Comptoir alimentaire Le Grenier, le 21 mai. Ces dernières ont chacune reçu un panier de produits du restaurant Normandin de Lévis.

La campagne de l’œillet toujours en cours

Coronavirus oblige, la campagne de l’œillet a dû se transformer. Comme partout au pays, le volet régional de cette activité de financement au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) se déroulera cette année en ligne.

Lettre ouverte - Les gens à l’aide sociale doivent recevoir comme les aînés une aide financière en temps de crise

Depuis le début de la pandémie, plusieurs acteurs de la société demandent au gouvernement du Québec d’accorder une aide financière spéciale pour les personnes à l’aide sociale. Pourquoi, diront certains, alors que leurs prestations n’ont pas changé?

Courir pour les banques alimentaires du Québec

Un collectif d’amis coureurs composé de Yvan L’Heureux (Rivière-du-Loup), Richard Turgeon (Gatineau), Anne Bouchard (Montréal), Marline Côté (Lévis) et Martine Marois (Rive-Sud de Montréal) ont lancé, le 26 avril à Rivière-du-Loup, un concept de course afin de venir en aide aux banques alimentaires du Québec : la SolidariCourse.

Une bénévole lévisienne récompensée pour son travail

Laurette Blanchet, une résidente de Charny, a récemment reçu un honneur bien particulier. En effet, la Lévisienne s’est vu remettre la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour les aînés afin de la récompenser pour ses nombreuses implications bénévoles.