Dimanche, plusieurs Lévisiens ont tenu à se recueillir devant le mémorial créé par le 128e Groupe scout de Charny afin d'honorer la mémoire de Norah et Romy Carpentier.

Plusieurs résidents de la région et du Québec ainsi que plusieurs personnalités ont tenu à offrir leur appui aux proches de Norah et Romy Carpentier, ces deux fillettes lévisiennes retrouvées sans vie samedi dans un boisé de Saint-Apollinaire.

«C'est impossible de trouver les bons mots pour la maman. C'est trop horrible comme situation. Je vous souhaite la santé et le courage de traverser les prochaines années. La peine et la colère que nous ressentons tous. Ce sont des grains de poussière comparé à ce que cette merveilleuse maman doit ressentir et tout ce qu'elle devra traverser. Mes pensées sont avec elle et la famille. On va penser à vous chaque jour», a d'emblée partagé une lectrice sur la page Facebook du Journal.

«Mon coeur de papa en a pris un coup. Je tiens à offrir mes sympathies les plus sincères à la famille», a quant à lui ajouté un lecteur.

En plus de ces messages sur les médias sociaux, plusieurs Lévisiens continuaient de se rendre dimanche au parc des Chutes-de-la-Chaudière pour témoigner de leur tristesse devant le drame. Le 128e Groupe scout de Charny, dont faisait partie Norah, a créé un lieu de recueillement dans l'un des kiosques du parc municipal, du côté de Charny. Une vigie y a d'ailleurs été tenue samedi soir.

Parmi ces personnes qui ont tenu à prendre du temps pour se recueillir à cet endroit dimanche, on pouvait trouver le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

«Toute la population de Lévis est affectée. On dit souvent que ce genre de drame n'arrive jamais chez nous, mais aujourd'hui, c'est dans notre ville et cela touche des citoyens de Lévis. Rien ne laissait présager qu'une telle situation se produise. En mon nom et en celui de mes collègues du conseil municipal, je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à la famille, en particulier à la mère qui vient de perdre l'essence même de sa vie. C'est difficile de comprendre ce qui est incompréhensible. C'était important pour moi d'appuyer les proches à travers ces moments difficiles. Depuis que je suis maire, c'est la première fois que je vis une situation autant épouvantable», a déclaré M. Lehouillier.

«Tragédie nationale»

Comme le maire de Lévis, d'autres élus ont tenu également à afficher leur soutien aux proches de Norah et de Romy.

Comme tous les Québécois, je suis bouleversé, sans mots. Perdre deux enfants, ce qu’on a de plus cher dans la vie, c’est incompréhensible. C’est une tragédie nationale. J’ai une pensée particulière pour la mère de Norah et Romy. Pour tous leurs proches aussi. C’est le Québec entier qui pleure avec vous aujourd’hui», a souligné samedi après-midi François Legault, le premier ministre du Québec.

«Difficile aujourd’hui de sourire. Mes pensées accompagnent la famille et les amis de Romy et Norah. J’espère que cette tristesse partagée vous donnera une dose de courage supplémentaire. Cette tragédie innommable nous ébranle. Je pense à vous!», a affirmé dimanche François Paradis, le député de Lévis et président de l'Assemblée nationale du Québec.

 

Les plus lus

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

Vigie en mémoire des sœurs Carpentier

Une vigie en mémoire de Norah et Romy Carpentier a été organisée le 11 juillet, en soirée, par des membres du groupe scout 128e de Charny et des amis de la famille.

La région et la province touchées par le drame de Saint-Apollinaire

Plusieurs résidents de la région et du Québec ainsi que plusieurs personnalités ont tenu à offrir leur appui aux proches de Norah et Romy Carpentier, ces deux fillettes lévisiennes retrouvées sans vie samedi dans un boisé de Saint-Apollinaire.

La Bleuetière DuRoy victime de son succès

La Bleuetière DuRoy, située dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon, a annoncé qu’en raison du manque d’employés cette année, elle offrirait sa récolte de bleuets gratuitement aux intéressés les 25 juillet, 1er et 8 août. Ce sont près de 12 000 personnes qui se sont présentées à l’ouverture des champs lors du premier weekend d’activités.

«Le plus beau cadeau de sa vie»

Une famille de Québec a pu vivre un moment de joie intense chez Roulottes Chaudière à Saint-Nicolas, le 10 juillet. Grâce à l’entreprise lévisienne et à Make-a-wish/Québec/Rêves d’enfants, les proches de la petite Alycia ont reçu une tente-roulotte qui leur permettra d’égayer le quotidien de la petite fille atteinte d’une maladie génétique.

Écolivres et la Ressourcerie organisent une braderie

Afin d’écouler davantage les nombreux dons qu’elles ont reçu ce printemps et avant la période des déménagements, Écolivres et la Ressourcerie de Lévis présenteront la première édition d’un nouvel événement, la Braderie Cadieux, les 25 et 26 juillet prochains.

Un beau cadeau pour le Service d’entraide de Pintendre

Si la pandémie a bouleversé le coup de pouce que donne annuellement le Club de course Lévis au Service d’entraide de Pintendre, le groupe réunissant des passionnés de la course à pied a trouvé un moyen d’aider l’organisme lévisien. En effet, le Club de course Lévis a remis un chèque de 1 000 $ au Service d’entraide de Pintendre, avant l’un de leurs entraînements le 23 juin dernier.

Une édition recyclée pour la course de boîte à savon

Pandémie oblige, la Corporation Charny Revit, organisateur de la Course de boîte à savon de Lévis, a décidé d’organiser une édition réinventée de l’événement, le 12 septembre prochain.

Une communauté mobilisée pour la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL) a remercié la communauté lévisienne et les autres citoyens de la Chaudière-Appalaches «pour leur appui massif dans les derniers mois». Malgré le contexte incertain, la population a appuyé une foule de mesures, totalisant ainsi une contribution de plus de 300 000 $ au centre hospitalier.