CRÉDIT : ARCHIVES

Des organisations de défense des droits et de lutte contre la pauvreté, dont l’Association de défense des droits sociaux (ADDS) de la Rive-Sud, ont réclamé du gouvernement du Québec, le 5 octobre, un moratoire sur le remboursement des dettes liées à la Prestation canadienne d’urgence (PCU) pour les personnes assistées sociales.

«Dès le départ, les règles entourant l’attribution de cette prestation aux prestataires d’aide financière de dernier recours n’ont pas été clairement établies. Il existe ainsi une multitude de situations où ces personnes ont pu obtenir la PCU sans y avoir droit», a expliqué Roxane Blanchet, militante salariée de l’ADDS de la Rive-Sud.

Rappelons que cet hiver, le gouvernement du Canada devrait commencer ses enquêtes afin de déterminer si les personnes qui ont reçu la PCU y avaient effectivement droit. Les personnes qui ont perçu la prestation sans y avoir droit devront rembourser les sommes réclamées par l’Agence du revenu du Canada.

Québec a annoncé qu’il n’y aurait pas de procédures de recouvrement si les prestataires d’aide financière de dernier recours apportaient la preuve du remboursement de la PCU à l’ARC ou d’une entente de remboursement des sommes perçues moins de 90 jours après le premier versement de la PCU. Toutefois, l’ARC n’a pas annoncé de modalités de remboursement et aucune entente n’est possible en ce moment.

Du côté du regroupement d’organismes sociaux, la coalition ne comprend pas cette décision puisque les assistés sociaux qui devront effectuer des remboursements se verront priver de précieux sous. Une coupe qui sera effectuée alors que les prestataires d’aide financière de dernier recours font face à des dépenses supplémentaires en raison de la pandémie alors qu’ils n’ont pas reçu de bonification de leurs prestations.

«Rappelons-le, on parle ici de couper la prestation de personnes qui ne disposent pas du minimum requis pour vivre. Cela a et aura pour conséquence de priver ces personnes de leur moyen de subsistance, et ce, pendant plusieurs mois ou années. En plus, elles se retrouveront probablement dans une situation de double dette où elles devront rembourser à la fois la PCU, au fédéral, et l’aide financière de dernier recours, au provincial», a conclu Mme Blanchet.

Les plus lus

Pas de messes dans le Grand Lévis jusqu’à la fin du mois

Par voie de communiqué, les trois paroisses couvrant les quartiers de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon, Saint-Jean-l’Évangéliste, Saint-Joseph-de-Lévis et Saint-Nicolas-de-Lévis, ont annoncé qu’elles ne tiendront pas de messes ni de regroupements de prière lors de la période de confinement partiel en zone rouge, en cours jusqu’au 28 octobre.

Un mois pour revivre l’histoire de Charny

Dans le cadre des Journées de la culture, la Corporation Charny Revit propose jusqu’au 25 octobre une programmation d’activités respectant les consignes de la Santé publique et mettant en valeur l’histoire de ce quartier lévisien.

Des projets de logements sociaux nécessaires

Selon ce que rapporte un tweet publié par Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, une entente de principe entre Ottawa et Québec a été officialisée afin d’octroyer 1,8 G$ sur 10 ans pour la construction de logements sociaux. Accompagnée par plusieurs Villes de la province, l’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) souhaite qu’avec cette ent...

Plaidoyer pour le soutien à domicile

Le Réseau de coopération des entreprises d’économie sociale en aide à domicile (EÉSAD), dont fait partie la Coopérative de services Rive-Sud, a tenu à souligner la Journée internationale des personnes âgées, qui se déroule aujourd'hui. À cette occasion, le regroupement a aussi livré un plaidoyer pour l'amélioration du soutien à domicile pour les aînés québécois.

Lettre d'opinion sur l'assurance-emploi

Plus tôt cette semaine, le parlement canadien a adopté le projet de loi C-4, instaurant de nouveaux régimes de prestations pour les travailleur-euse-s ne se qualifiant pas à l’assurance-chômage. Cela vient compléter une réforme pour les chômeur.euse.s qui facilitera l’accès à des prestations adéquates, en faisant passer le seuil d’admissibilité à 420 heures, en offrant un crédit de 300 heures aux ...

La Ville rend hommage aux aînés

En cette Journée internationale des personnes âgées, la Ville de Lévis a tenu à rendre hommage aux aînées et aux aînés de la ville.

Logements sociaux : l’administration Lehouillier présente sa nouvelle stratégie

C’est en compagnie des conseillères municipales Amélie Landry et Fleur Paradis que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé son plan d’action sur le logement social et abordable, le 15 octobre. Avec cette nouvelle stratégie, la municipalité veut miser sur «un coffre à outils diversifié» pour améliorer l’accès à ce type de logement aux ménages lévisiens à faible revenu.

Une pétition pour la distribution de masques aux personnes précaires

La coalition d’organismes en défense des droits et de lutte à la pauvreté, dont fait partie l’Association de défense des droits sociaux (ADDS) de la Rive-Sud, a lancé une pétition afin d’exiger du gouvernement du Québec qu’il fournisse gratuitement des couvre-visages aux personnes et aux ménages en situation de précarité.

Création d’un nouvel écran végétal au parc de la Rivière-Etchemin

Une centaine d’arbres et d’arbustes ont été mis en terre à la fin septembre pour créer «des paysages plus naturels et offrir plus d’intimité» aux terrains adjacents au parc de la Rivière-Etchemin. Énergie Valero a rendu la plantation possible et des employés de la raffinerie Jean-Gaulin y ont participé. L’opération a été menée en collaboration avec l’Association forestière des deux rives (AF2R) et...

Réussite pour la Course de boîte à savon de Lévis

Par voie de communiqué, la Corporation Charny Revit a dressé un bilan positif de l’édition «recyclée» de la Course de boîte à savon de Lévis, qui s’est déroulée le 12 septembre en matinée.