Les dirigeants de la FADOQ ont récemment rencontré les représentants des clubs lévisiens.� Photo : Courtoisie

Comme à leur habitude, les dirigeants de la FADOQ - Régions de Québec et Chaudière-Appalaches profitent de la fin de l’été pour aller à la rencontre des représentants des clubs de la région avant la reprise de leurs activités. Le 7 septembre, les délégués des clubs lévisiens ont notamment pu échanger avec les représentants de l’association régionale sur une reprise de leurs activités sans contrainte, une première depuis 2019.

Contrairement à 2020 et 2021 où les dirigeants de la FADOQ régionale avaient dû expliquer les mesures à prendre pour maintenir certaines activités malgré la pandémie, la rencontre du 7 septembre a permis à ces derniers d’inviter les clubs de la région à reprendre leurs activités comme avant la pandémie.

«Lors des deux dernières années, on avait dû mettre sur pause les activités ou en reprendre certaines en respectant plusieurs mesures sanitaires. Cet automne, on peut effectuer une reprise à 100 % sans mesure. La clientèle a vieilli et c’est sûr qu’il y a des gens craintifs en raison de la COVID, mais les gens ont aussi soif d’activités et on le voit avec les programmations mises en place par les clubs», a expliqué Ghislaine Côté-Bélanger, vice-présidente du conseil d’administration de la FADOQ – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches.

Avec ce retour à la normale au sein des clubs FADOQ, l’association régionale espère que la reprise de toutes les activités offertes par ses clubs lui permettra de ramener d’anciens membres au bercail ainsi qu’attirer de nouvelles recrues. La réunion du 30 août a permis aux dirigeants de la FADOQ – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches de présenter la campagne de promotion pour le recrutement qui sera bientôt mise en branle.

«On mise beaucoup sur ce retour à la normale pour attirer de nouveau des aînés vers nos clubs. Comme les clubs n’ont pas pu organiser beaucoup d’activités au cours des deux dernières années, certains membres ont affirmé que cela ne valait pas la peine de payer les coûts d’adhésion au cours des derniers mois. Mais en faisant exception des activités, la raison première pour se joindre à la FADOQ selon moi, c’est de pouvoir profiter de la force du réseau. La FADOQ, c’est la voix des aînés au Québec. Tout cela nous aide beaucoup à remotiver les troupes en vue des prochains mois», a lancé Mme Côté-Bélanger.

Faire connaître les priorités

Contrairement aux dernières années, les rencontres préparatoires de la FADOQ régionale permettent cette année à ses dirigeants de rappeler aux représentants de ses clubs l’impact politique de leurs membres, alors que les élections générales battent leur plein au Québec. Lors de la réunion du 7 septembre, les dirigeants du regroupement ont rappelé les demandes de la FADOQ aux partis et aux candidats en lice lors de l’actuelle campagne.

«Nos demandes sont regroupées sous quatre grands thèmes, soit la santé, les travailleurs d’expérience, la défense des droits ainsi que la fiscalité. Les politiciens savent que les aînés votent en masse et le réseau FADOQ est très écouté. On profite de nos rencontres préparatoires pour inviter nos membres à rappeler nos priorités électorales aux candidats lorsqu’ils les rencontreront», a conclu la vice-présidente de la FADOQ régionale.

Les plus lus

Loïc Mathieu travaille de nouveau à faire une différence

Pour une troisième année, Loïc Mathieu, un adolescent lévisien, poursuit sa quête de contenants consignés afin de faire un beau cadeau au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la Guignolée du Dr Julien. Jusqu’à maintenant, il a pu réunir environ 5 000 $ pour l’organisme grâce à sa collecte et il n’entend pas s’arrêter d’ici décembre.�

Vers un débrayage à la STLévis

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Opération Nez rouge : le satellite de Lévis reprend du collier

Le satellite lévisien de l’Opération Nez rouge reprendra ses activités à la fin du mois de novembre a annoncé Alliance-Jeunesse, l’organisme qui a pris en charge l’organisation du service cette année, accompagné de Pierre Boulanger, administrateur à la Caisse Desjardins de la Chaudière, Stéphanie Caron, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Geneviève Guillemette, coordonna...

Souligner le précieux apport des proches aidants

À l’occasion de la Semaine nationale des personnes proches aidantes, qui se déroulait cette année du 7 au 13 novembre, le Journal s’est entretenu avec un aidant naturel lévisien, ainsi qu’avec l’une des coordonnatrices du Service de soutien aux proches aidants Lévis et Saint-Lambert qui œuvre également au sein de leur service de répit.

Le Noël de l’espoir présenté à Lauzon

Au profit de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques, un grand concert-bénéfice de Noël se tiendra à l’église Saint-Joseph-de-Lauzon, le 11 décembre à 15h.

Première au Magasin général Rive-Sud

Le président du conseil d’administration du Magasin général Rive-Sud/Société Saint-Vincent de Paul, Michel Damico, a annoncé, le 27 octobre, la nomination de Hélène Massé (sur la photo) à titre de directrice générale de l’organisme.

Célébrer la diversité culturelle lévisienne

Plus de 20 spectacles et activités pour célébrer la diversité culturelle se tiendront à Lévis du 14 au 20 novembre, dans plusieurs endroits, principalement au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Pour sa cinquième édition, Lévis interculturelle invite la population à célébrer et à échanger avec leurs concitoyennes et concitoyens de toutes origines dans le cadre de ces acti...

Les enfants nombreux à célébrer l’Halloween à Saint-Étienne

La Pat’Patrouille fête l’Halloween à Saint-Étienne, un événement organisé le 30 octobre dernier par la Parade de Noël de Saint-Étienne, a connu un franc succès.

Un nouvel outil pour venir en aide aux auteurs de violence conjugale

Les centres Yvon Mercier, Ex-Equo et Alter Agir, qui viennent tous en aide aux auteurs et auteurs potentiels de violence conjugale, ont lancé STOP Violence, le 24 novembre, une première ligne téléphonique 24/7 du genre pour venir en aide à cette clientèle dans la région de la Chaudière-Appalaches accessible via le 1-866 232-5030.

Louise Gingras présidente d’honneur des Pâtés pour s’aider

Le Filon a annoncé, le 24 octobre, que Louise Gingras (sur la photo), d’Autobus Auger, sera la présidente d’honneur de l’édition 2022 de la campagne Des pâtés pour s’aider.