«Continuez comme vous le faites. C’est du beau travail. Il n’y a rien à changer», sont des commentaires que la Maison de soins palliatif du Littoral reçoit 98 % du temps. CRÉDIT : ARCHIVES

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.

La MSPL accompagne environ une centaine de personnes par année atteintes d’une maladie dégénérative ou d’un cancer et qui possèdent un pronostique à court terme. Elle offre gratuitement les soins et services spécialisés dispensés de manière sécuritaire dans le respect de l’intimité et des valeurs de ses résidents, le tout dans une ambiance chaleureuse et réconfortante qui rappelle la maison.

L’organisme travaille non seulement au bien-être de ses résidents dans leur fin de vie, mais aussi à l’accompagnement et au soutien des familles. Depuis maintenant un an, une travailleuse sociale est présente pour réaliser des suivis, ainsi qu’une directrice de la philanthropie pour réaliser des plans d’action de collecte de fonds.

«On entend toujours parler positivement de la maison. ‘‘Continuez comme vous le faites, c’est du beau travail, il n’y a rien à changer’’. On reçoit vraiment de beaux commentaires», a souligné, avec fierté envers son personnel, Guylaine Parent, directrice générale de la MSPL.

Les fonds : un enjeu

Depuis toutes ces années, la MSPL doit amasser chaque année un montant de près de 900 000 $ pour atteindre la somme de 1,7 M$ nécessaire annuellement au bon fonctionnement de l’organisation. Un montant qui permet de continuer d’offrir les soins et services gratuitement à ses résidents, de payer le salaire des employés rémunérés ainsi que les diverses dépenses de l’organisation telles que le loyer.

Le gouvernement offre une subvention à la hauteur de près de 50 % de ce montant, alors que leurs trois partenaires principaux donnent eux aussi leur part pour aider la MSPL. Le reste des fonds est amassé grâce aux dons et à la réalisation de différentes activités de financement, dont l’encan qui a lieu jusqu’au 21 novembre.

«On a une bonne équipe de bénévoles, ils sont engagés, impliqués et intéressés. Ils sont avec nous depuis les tout débuts et vont encore chercher des prix. On envisage un bon encan. Des gens ont déjà offert des dons purs et ce n’est même pas commencé», a affirmé Mme Parent lors de son entretien avec le Journal.

Déménagement futur

Des démarches sont entamées afin de trouver une nouvelle maison pour la MSPL. L’endroit n’a pas encore été confirmé, mais l’organisation souhaite déménager ses pénates d’ici les deux ou trois prochaines années.

«Nous sommes actuellement en démarche pour trouver la perle rare sur la rive sud à Lévis, tout en restant accessible dans les cinq territoires que nous desservons. On veut avoir accès à l’extérieur plus facilement et on va essayer de garder un lieu bucolique», a affirmé Mme Parent.

Bien qu’elle ait souhaité souligner ses dix ans, l’organisation devra attendre l’an prochain pour célébrer en grand lorsque la crise sanitaire permettra de grands rassemblements. Dans un monde idéal, sa directrice générale aimerait que toutes personnes qui ont été impliquées avec la maison ou qui ont eu son aide dans les dix dernières années soient présentes. Une activité de recueillement et de souvenir qui ne tombera pas à l’eau, mais qui sera reportée lorsque la situation le permettra.

Rappelons que l’encan a actuellement lieu jusqu’au 21 novembre. Pour miser sur l’un des prix, consultez le bit.ly/3mL41tV.

Les plus lus

Le Collège de Lévis rend hommage à Jacques Auger

Le Collège de Lévis, la Fondation Collège de Lévis et l’Association des anciens et anciennes du Collège de Lévis ont offert leurs condoléances à la famille de Jacques Auger, cet homme d’affaires et philanthrope lévisien qui est décédé le 12 décembre dernier à l’âge de 79 ans.

Un bon coup de pouce

Depuis maintenant 10 ans, une vingtaine de familles utilisant les services du Comptoir alimentaire le Grenier se font offrir une épicerie avant le temps des Fêtes. Le 21 décembre en matinée, les familles sélectionnées ont pu se rendre au IGA Marché Landry-Tardif, dans le secteur Saint-David, pour réaliser leurs emplettes.

Une nouvelle présidente à la tête de la SNQCA

La Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA) a annoncé, par voie de communiqué, la nomination de la Lévisienne Lise Beaudet à titre de présidente du conseil d’administration de l’organisme.

Un petit bonheur pour des aînés de la région

Depuis 2019, la Lévisienne Sarah-Maude Morin apporte un peu de joie dans la vie des résidents des CHSLD de la région. Malgré les restrictions liées à la situation sanitaire, elle a réussi à le faire les 24 et 26 décembre dernier dans des CHSLD de Saint-Apollinaire et de Saint-Sylvestre. En compagnie du père Noël et d’un veau, elle a visité les aînés de ces établissements pour leur amener un peu de...

De précieux dons pour le Grenier

Le Comptoir alimentaire le Grenier a profité de la fin de la dernière année pour remercier plusieurs de ses donateurs.

20 ans pour la Société d’horticulture et d’écologie de Saint-Nicolas

Fondée en 2000, la Société d’horticulture et d’écologie de Saint-Nicolas célébrait en 2020 ses 20 ans. Un an plus tard, la société a pu souligner son anniversaire en compagnie de ses membres lors de différentes activités, dont une de fin d’année.

Les Galeries Chagnon soutiennent le Grenier

Les Galeries Chagnon ont dévoilé, le 14 janvier, les résultats de son activité Faites le poids, une collecte de denrées non périssables au profit du Comptoir alimentaire le Grenier tenue en décembre.

Une guignolée pour le CPSL qui bat des records

La 12e édition de la Guignolée Dr Julien à Lévis a connu un vif succès et l’objectif de 125 000 $ a été largement dépassé. Entre le 15 novembre 2021 et le 15 janvier 2022, une somme record de 195 960,66 $ a été amassée au profit du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL).