Davantage de fidèles pourront prendre part aux célébrations du temps des Fêtes dans les églises de la région, contrairement à 2020. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Contrairement au dernier temps des Fêtes où plusieurs restrictions en place afin de freiner la propagation du coronavirus avaient limité l’ampleur des célébrations, les trois paroisses catholiques du Grand Lévis pourront réunir davantage de fidèles cette année dans leurs églises afin de souligner Noël.

En 2020, seulement un maximum de 25 personnes pouvait assister aux célébrations de Noël. Les trois paroisses catholiques de la région, desservant les quartiers de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon, avaient alors dû mettre en place un service de réservation pour choisir les personnes qui allaient pouvoir assister aux messes.

Pour les célébrations du temps des Fêtes dans quelques semaines, avec les normes sanitaires actuellement en vigueur, les paroisses peuvent accueillir davantage de personnes lors de ces cérémonies normalement courues. Cette année, les paroisses utiliseront la méthode du premier arrivé, premier servi. Chaque église a une capacité différente puisqu’une distanciation d’un mètre doit être respectée entre les différentes bulles familiales.

Si les paroisses ne demandent pas le passeport vaccinal aux fidèles qui assistent aux célébrations, les participants aux messes du temps des Fêtes devront porter un masque en tout temps, comme lors des messes ordinaires tenues actuellement. De plus, les paroisses catholiques de Lévis ne pourront organiser de crèches vivantes afin de respecter les mesures sanitaires. Malgré ces restrictions, l’équipe pastorale de l’unité missionnaire Desjardins-Chutes-Chaudière a hâte d’accueillir plusieurs fidèles lors des célébrations de Noël.

«On ressent une certaine fébrilité. En plus, cette année, nos chorales auront davantage de chanteurs et nous pourrons assurer une animation musicale dans toutes nos célébrations. Ce sera une belle occasion pour retrouver davantage de nos membres», a partagé Patrice Vallée, l’un des vicaires de l’unité missionnaire Desjardins-Chutes-Chaudière.

Le 24 décembre, plusieurs célébrations seront offertes à diverses heures, soit à 16h, 18h, 20h et 22h, afin de permettre aux fidèles d’assister à la messe de Noël. Une liturgie de la Parole destinée davantage aux familles sera offerte le 24 décembre, à 14h, à l’église de Saint-Jean-Chrysostome.

Quant aux messes de minuit, deux célébrations seront offertes à cette heure dans les paroisses catholiques de Lévis, soit à l’église de Saint-Romuald et à l’église Notre-Dame (Vieux-Lévis). Le matin de Noël, cinq messes auront lieu à 10h dans des temples catholiques. Notons également que les paroisses catholiques de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon offriront des célébrations lors de la Saint-Sylvestre (31 décembre) et le 1er janvier.

L’horaire complet des célébrations du temps des Fêtes dans les paroisses catholiques du Grand Lévis sera publié dans les pages du Journal de Lévis. De plus, il pourra être également consulté sur le site Web commun des trois organismes, au paroissesdelevis.org/.

Les plus lus

Offrir un bouquet de fleurs pour faire connaître une mission

Fleuriste McNeil a décidé cette année de se rallier derrière la cause de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL) et vendra le Bouquet du Littoral à l’occasion de la fête des Mères afin d’amasser des fonds pour l’organisme qui accompagne les malades en fin de vie.

Tous pour l’Ukraine a maintenant un local pour ses activités

Depuis maintenant trois semaines, Anna Spirina et le comité Tous pour l’Ukraine ont déplacé leurs activités dans un local situé au 4365, boulevard Guillaume-Couture. Ils y collectent, trient et acheminent les dons reçus pour venir en aide aux Ukrainiens victimes du conflit qui se déroule là-bas.

Sclérose en plaques : Marc Picard s’implique de nouveau

Participant régulier aux activités de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP), le député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, s’impliquera davantage une nouvelle fois pour cette cause. C’est sous sa présidence d’honneur qu’aura lieu à Lévis l’édition 2022 de la Marche de l’espoir, le 29 mai prochain.

Opération Enfant Soleil investit près de 110 000 $ dans la région

Par voie de communiqué, Opération Enfant Soleil a annoncé qu’il octroie cette année 109 690 $ à six établissements de santé de la Chaudière-Appalaches. Cet investissement permettra encore une fois d’améliorer l’offre de soins offerte aux familles de la région.

Un franc succès pour le tournoi des pompiers

Du 28 avril au 1er mai derniers, 96 équipes de hockey de différents corps de pompiers du Québec étaient de passage à Lévis pour la 30e édition du Tournoi de hockey des pompiers du Québec. L’événement, qui permet de récolter des dons au profit de la Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés, a été couronné de succès.

Exploitation sexuelle : Alliance-Jeunesse reçoit une aide financière

Au nom de la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, le député provincial des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, a annoncé, le 20 avril, que le gouvernement provincial accorde 75 000 $ à Alliance-Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière pour son projet de prévention et d’intervention en matière d’exploitation sexuelle des jeunes.

Aller aider les Ukrainiens sur le terrain

Déjà impliqué dans les causes humanitaires, le Lévisien Raymond Maillette mettra la main à la pâte afin d’aider directement des réfugiés ukrainiens. Le retraité s’est récemment envolé pour la Pologne pour donner de son temps au profit de cette cause.

Une collecte pour aider une famille ukrainienne

Avec l’aide des deux autres paroisses catholiques du Grand Lévis, la paroisse Saint-Jean-l’Évangéliste s’active afin de récolter des fonds afin de permettre l’arrivée d’une famille de réfugiés ukrainiens à Lévis.

Un nouveau mois vert au Filon

Le comité vert du Filon organise une fois de plus cette année son Mois Vert. Par Érick Deschênes

Une jeune Lévisienne reconnue pour son implication

Une jeune Lévisienne de 17 ans s’est démarquée par ses implications bénévoles dans sa communauté. L’engagement d’Anne-Èva Soucy a été souligné par le gouvernement du Québec, alors qu’elle a reçu l’honneur Jeune Bénévole – Prix Claude-Masson, qui récompense des personnes âgées de 14 à 35 ans lors des prix Hommage bénévolat-Québec.