dimanche 14 avril 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Communauté > Actualités

Pédiatrie sociale

Un spectacle-bénéfice pour le CPSL

Les + lus

Importante campagne de financement, la Guignolée du Dr Julien est tenue à travers tout le Québec pour les centres de pédiatrie sociale. Photo : Archives - Gilles Boutin

28 mars 2024 08:25

Le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) a annoncé la tenue d’un spectacle-bénéfice le 16 avril, mettant en vedette le magicien Nicolas Gignac. L’événement vise à amasser des fonds qui aideront l’organisme dans la poursuite de ses services.

«Cette année, nous avons eu une baisse de revenus lors de notre événement de la guignolée qui est attribuable à plein de raisons. La conjoncture économique, nous l’avons toutefois écartée comme on est le seul centre de pédiatrie qui a subi une baisse», déplore Maude Julien, directrice générale du CPSL.

La perte se chiffre à près de 25 000$ pour le CPSL et s’explique principalement en raison de problèmes logistiques qui sont survenus. En effet, alors que les bénévoles de la Guignolée du Dr Julien se dispersent habituellement à travers les différentes artères de la Ville de Lévis, le CPSL s’était vu refuser l’accès aux intersections en raison de travaux.

Bien que la Ville de Lévis s’est finalement ravisée, cela a été fait la veille de la guignolée, ne permettant pas au CPSL d’avoir assez de bénévoles pour couvrir le territoire.

Le spectacle-bénéfice ne permettra pas de rattraper la perte qui s’inscrit dans une année de changements pour le CPSL, qui est encore à la recherche d’un nouveau local qui pourra l’accueillir. L’activité l’aidera toutefois à continuer sa mission d’offrir des soins aux enfants et adolescents qui sont en situation de vulnérabilité.

 De la magie pour tous

 Alors que Maude Julien avait confié le problème financier rencontré à Nicolas Gignac, avec qui elle coanime une émission de radio, ce dernier a lancé l’idée au CPSL d’offrir son spectacle afin d’amasser des fonds.

«Ce qui est intéressant dans le spectacle de Nic le magicien, c’est vraiment un spectacle de variétés. Il y a de la magie, de la mentalisation, de l’illusionnisme. C’est une personne qui aime beaucoup la musique, donc toutes ses interventions sur scène sont ponctuées avec de la musique des années 80, 90 et 2000. Tout le monde y trouve son compte», souligne Maude Julien.

Nicolas Gignac est aussi bien connu pour ses interactions avec le public ainsi que son utilisation de certains petits animaux domestiques.

Première édition officielle pour le spectacle-bénéfice du CPSL, l’organisme s’était déjà associé à Vincent Roberge alias Les Louanges dans le passé avant que la carrière de ce dernier prenne son envol. En effet, élève à l’école secondaire Pointe-Lévy, Vincent Roberge avait organisé un spectacle de financement pour le CPSL à l’époque.

Pour plus d’information et pour l’achat de billets, consultez le pediatriesocialelevis.com.

Les + lus