CRÉDIT : AUDE MALARET

En résidence de création à la Maison natale de Louis Fréchette, Carole Legaré est partie à la recherche des récits de l’époque victorienne, qui jalonnent le long du Saint-Laurent, depuis Lévis jusqu’à Rivière-Ouelle, afin de les faire revivre. La conteuse lévisienne prépare un spectacle autour des grandes figures de notre histoire.

Carole Legaré s’intéresse à l’héritage des héros «plus grands que nature», qui habitent les écrits de Philippe-Aubert de Gaspé, Louis Fréchette, Thomas Chapais et Pierre-George Roy.

«Au début, j’ai surtout lu Philippe Aubert de Gaspé, j’ai relu Fréchette. J’ai lu le merveilleux capitaine Bernier, ça je n’en suis pas revenue! J’ai été impressionnée par l’envergure de cet homme», partage-t-elle. Inspirée par cette figure, dont la vie semble une source inépuisable de récits, la conteuse revisitera, entre autres textes, ceux que le marin a inspirés.

Des récits nés d’une riposte culturelle

L’un des objectifs de Carole Legaré est de transposer en conte certains hauts faits de l’époque victorienne qui ont marqué l’histoire régionale. Pendant cette période foisonnante, les écrivains ont en effet pris leur plume en réaction à l’oppression dans un mouvement qualifié de «riposte culturelle» par la conteuse.

«Ce qui est venu après la rébellion des Patriotes, comme le dit Jean-Claude Germain, c’est la faute à Lord Durham, quand il a dit qu’on était un peuple en manque d’histoire et de littérature. On s’est rendu compte qu’on avait déjà tout ça sous le nom de légendes et contes.»

Faire revivre une richesse «qui nous appartient»

 Par les mots, les écrivains ont alors voulu retrouver une fierté et «écrire l’esprit du peuple à travers ses histoires». Et quoi de mieux que partager les récits populaires pour s’affirmer? «Les auteurs ont repris les légendes qui étaient là, qui étaient vivantes dans l’esprit populaire et qui étaient pleine d’humour», explique Carole Legaré.

La conteuse a choisi de faire revivre cette effervescence et «cette richesse qui nous appartient». Elle s’est imprégnée de ses lectures pour les partager au public. D’ailleurs, elle gardera de petits bouts de texte qui ponctueront son spectacle, conçu comme le portrait d’une époque.

Des rivières à l’océan

 C’est l’histoire de Baptiste Lachapelle qui guidera la trame de son récit «pour la beauté et parce que je parle de la transformation des choses par l’esprit, l’imagination et le désir».

«J’ai vu arriver par la lecture de Louis Fréchette, Baptiste Lachapelle, le cageux, qui composait des complaintes et descendait le fleuve dans le soleil couchant. C’est poétique, c’est beau. Je me suis dit que l’œil du poète, du conteur, de celui qui raconte, change tout. C’est ça que je veux», partage-t-elle.

L’histoire que racontera Carole Legaré sera aussi liée au bois «qui arrivait ici et que le capitaine Bernier rentrait sur son bateau avant de partir». Comme les arbres coupés, son histoire descendra le courant de la rivière, le fleuve et rejoindra l’océan.

Ce travail de recherche est aussi mené grâce à l’appui des institutions muséales de la Côte-du-Sud. De plus, Carole Legaré travaille de concert avec le conteur Jocelyn Bérubé, résident de l’Anse-à-Gilles, qui a accepté d’aider à la conception du projet. La conteuse espère présenter ses trouvailles aux résidents de la Côte-du-Sud et lors du Festival international du conte Jos Violon de Lévis à l’automne prochain.

Les plus lus

Conte de Noël - L’inspiration

Comme depuis quelques années,l’auteure lévisienne Brigitte Allard nous propose un nouveau conte de Noël pour vous imprégner de l’ambiance des Fêtes. Bonne lecture!

Une campagne de sociofinancement pour offrir des contes aux aînés

La Maison natale de Louis Fréchette a lancé une campagne de socio-financement pour son projet Contes en résidence pour les personnes aînées. Cette activité permettra d’apporter réconfort et plaisir aux personnes aînées en résidence publique et privée ou vivant de la solitude dans leur maison.

L’ensemble Vocazz sort un mini-album

Enregistré à distance et pendant le confinement, cet album, qui porte le nom de l’ensemble vocal de Québec, fait ressortir une grande complicité entre les chanteurs et une énergie contagieuse portée par chacune des pièces.

Echo Gospel célébrera Noël sur Facebook

C’est avec le classique Go Tell It on the Mountain que l’ensemble vocal Echo Gospel de Lévis proposera une performance aux abonnés de sa page Facebook, vidéo qui sera publiée le 24 décembre. Avec cette création, le groupe lévisien désire souhaiter de belles fêtes aux gens de la région.

Des dessins personnalisés pour encourager les jeunes

Le bédéiste et cinéaste lévisien Luca Jalbert a offert des caricatures à des jeunes de la région et d’ailleurs au Québec. Ce cadeau était une façon de remonter le moral aux adolescents ainsi que de les encourager dans cette période de restrictions causée par la pandémie de coronavirus.

Appel de dossiers pour les artistes de la région

Le centre d’artistes en art actuel Regart lance un appel de dossiers pour les artistes de Chaudière-Appalaches dans le cadre d’une collaboration avec le Centre Sagamie situé à Alma. Dans le cadre du projet Duo, un artiste du Saguenay-Lac-Saint-Jean sera jumelé avec un artiste de la région.