CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Comme chaque jeudi, l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a publié ses deux rapports les plus récents qu'il produit de manière hebdomadaire où il présente ses projections liées à la pandémie aux autorités sanitaires. Si une diminution des nouveaux cas est constatée à l'échelle de la province, le nombre d'hospitalisations anticipées est encore à la hausse.

Pour la semaine du 10 au 16 avril, on peut lire dans le rapport sur les risques d'hospitalisation de l'INESSS que le nombre de nouveaux cas au Québec a diminué de 6 % par rapport à la semaine précédente (10 111 versus 10 742). Cette diminution est observée dans tous les groupes d'âge, sauf chez les personnes de 70 ans et plus (+ 8 %).

Après six semaines consécutives d'augmentation, on observe une diminution du nombre de cas dans la Capitale-Nationale (- 20 %). Cependant, le nombre de cas poursuit son augmentation en Chaudière-Appalaches (+7%). Ainsi, pour l'ensemble de la grande région de Québec, le nombre de cas diminue de 11 %.

Au niveau des hospitalisations, après trois semaines d'augmentation, le nombre d'hospitalisations anticipées par l'INESSS est semblable à celui de la semaine précédente (407 versus 417). Toutefois, l'institut anticipe que le nombre de cas qui nécessiteront un séjour aux soins intensifs augmentera de 16 % par rapport à la semaine précédente (121 versus 104).

Quant au plus récent rapport sur les besoins hospitaliers préparé par l'INESSS, on peut apprendre que le nombre d'hospitalisations projetées à l'extérieur de la région montréalaise demeure en croissance, particulièrement dans certaines régions. Si cette augmentation se poursuit, la marge de manœuvre de certains établissements pourrait être fortement réduite.

En se fiant sur ses projections, l'INESSS estime que les capacités hospitalières actuellement dédiées pour les patients COVID-19 à l'extérieur de la région métropolitaine, particulièrement aux soins intensifs, pourraient être atteintes au cours des deux à trois prochaines semaines. Près de la moitié des lits réguliers et des lits de soins intensifs désignés sont présentement occupés.

Pour Montréal et ses régions proches, les projections indiquent un maintien du taux actuel d'occupation des lits réguliers et de soins intensifs pour les deux à trois prochaines semaines. On ne prévoit pas de dépassement des capacités hospitalières au cours de cette période. Près du tiers des lits réguliers et plus de la moitié des lits de soins intensifs désignés pour les patients COVID-19 sont présentement occupés,

Ainsi, l'INESSS prévoit que les nouvelles hospitalisations se stabiliseront au cours des deux à trois prochaines semaines pour l'ensemble du Québec.

Notons finalement qu'en ce qui a trait à son rapport sur les besoins hospitaliers, l'INESSS a tenu à préciser que ses projections pourraient surestimer l'occupation des lits étant donné la diminution récente des cas. En effet, celle-ci ne s'est pas encore entièrement traduite sur les hospitalisations.

Les plus lus

COVID-19 : la clinique de dépistage de Lévis déménage au centre-ville

La clinique de dépistage de la COVID-19 de Lévis déménagera ses pénates cette semaine. Dès mercredi, elle sera désormais située dans les anciens locaux de Bingo Rive-Sud, dans la suite 180 du 50, route du Président-Kennedy (Place Lévis).

Les résidents du quartier de l’Aquifère mécontents

Face au développement immobilier, le Quartier Élévation, à Saint-Nicolas, les résidents de la rue de l’Aquifère et des voies alentours se mobilisent pour que le projet de 6 immeubles de 6 à 14 étages soit revu afin de mieux s’intégrer à ce secteur unifamilial.

COVID-19 : encore loin de la zone orange

Si de bonnes nouvelles ont été constatées au cours de la dernière semaine, la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches ne s’est pas grandement améliorée, selon la directrice régionale de santé publique.

La vaccination élargie à deux nouveaux groupes prioritaires en Chaudière-Appalaches

Depuis aujourd'hui la vaccination est élargie aux travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion et à certaines personnes ayant une maladie chronique.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les normes san...

Transformer sa mort en nouvelle vie pour d’autres personnes

Si Françoise Leblond nous a quittés en mai 2019, sa générosité continue de faire une différence dans notre société. Après avoir eu recours à l’aide médicale à mourir (AMM), l’infirmière auxiliaire lévisienne a fait don de ses poumons, de ses reins et de son foie.

Fin des mesures d’urgence à Lévis et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées en dans la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

Le conseil municipal se penche sur l’avenir de l’ancien hôtel Victoria

Lors d’une séance extraordinaire de l’instance le 3 mai, les membres du conseil de municipal de Lévis ont entendu les appels déposés à la suite de la décision rendue par le comité de démolition dans le dossier de l’ancien hôtel Victoria. Deux groupes ont alors pu faire valoir leurs arguments, quelques mois après que le comité de démolition a refusé la demande de démolition déposée par le propriéta...

Chronique historique - Le méconnu Fort de Beaumont

Élément à part entière de la défense côtière de Québec lors de la Première Guerre mondiale (1914-1918), le Fort de Beaumont est, sans doute, le moins connu des six forts de la Rive-Sud de Québec.

COVID-19 : 137 nouveaux cas découverts et légère augmentation des hospitalisations dans la région

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 dans la région a connu une nouvelle augmentation. Au cours des 24 dernières heures, 137 résidents de la région ont appris qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, le nombre d'hospitalisations liés à cet...