mercredi 17 juillet 2024
Votre Journal. Votre allié local.

Opinion du lecteur > Opinions-débats

Lettre d'opinion

La frange «d’antitout» moins pire à Lévis qu’à Québec!

Les + lus

Photo : Gilles Boutin - Archives

10 mai 2023 11:40

Peu importe la ville où vous habitez, vous constaterez rapidement, si vous portez attention, qu’il se trouve un ou des groupes d’opposants à tout projet municipal, provincial ou fédéral.

Note de la rédaction : Le Journal de Lévis n'endosse aucune opinion qui est partagée dans les lettres d'opinion ou ouvertes publiées dans notre section Opinions. Les opinions qui sont exprimées dans ce texte sont celle de l'auteur signataire.

Les «antitout» montent sur les tribunes devant les médias pour se faire entendre, organisent des marches populaires pour rallier les citoyens à leurs idées et vont jusqu’en cour pour combattre farouchement les projets.

Sans faire d’âgisme, la personne-type du parfait opposant professionnel a les cheveux blancs qui n’a rien à foutre de son temps!

Il est fréquent, pour ne pas dire trop fréquent, d’entendre des groupes de pression scander des slogans comme bloquons ce projet, non à la construction d’un édifice sur ce terrain, non à ceci et non à cela! Les opposants se plaignent des odeurs, du bruit, de la musique, du dérangement, du trafic de transition et plus. Bref, c’est du «pas dans ma cour» chaque fois. Cela retarde donc les projets et les coûts augmentent, n’ayez crainte!

Dieu qu’il est difficile de progresser dans une ville où les citoyens prônent l’autoflagellation! On déboulonne sur le champ le changement, l’amélioration ainsi que les valeurs modernes d’urbanisation. À Québec, les gens aiment payer des taxes et des impôts pour les voir travailler ailleurs. C’est fou comme ça! Vive l’assiette vide payée à gros prix! Heureusement, à Lévis, c’est moins pire. Croyez-moi, plus la ville grandira pire ce sera!

Bref, nés pour un petit pain et le conserver petit pour longtemps, à cela les gens applaudissent! Vous avez plus de chance de déménager la Tour Eiffel dans votre cour arrière de maison que de les faire changer d’idée. Ainsi va la vie dans notre société!

Michel Beaumont

Québec


Les + lus