Camila Woodman a officiellement lancé son premier album, le 6 novembre dernier. CRÉDIT : COURTOISIE

C’est le 6 novembre dernier que Camila Woodman a officiellement lancé son premier album en carrière. Avec Don’t Lose Your Shine, l’autrice-compositrice-interprète lévisienne propose une œuvre intimiste sous des airs R&B.

«(Si j’ai sorti un mini-album en 2018), ça fait vraiment du bien de voir mon album être bientôt lancé. J’ai très hâte au lancement. Depuis le début de ma carrière, j’ai fait beaucoup de spectacles, mais ces performances mettaient en vedette beaucoup de reprises. Là, c’est la première fois que j’offrirai un spectacle où j’interpréterai uniquement mes compositions», a d’emblée partagé Camila Woodman, quelques jours avant le lancement officiel de Don’t Lose Your Shine.

Ce premier album en carrière a été le fruit de la pause forcée qu’a dû vivre la jeune chanteuse en raison de la pandémie l’an dernier. Avec la fermeture des salles de spectacle, Camila Woodman a profité de ce temps pour concevoir Don’t Lose Your Shine.

«Ça m’a permis de demeurer active pendant la pandémie. Auparavant, je m’étais beaucoup concentrée sur l’aspect scénique et le volet composition était passé au deuxième rang. Le confinement m’a permis de le faire passer au premier rang», a expliqué l’autrice-compositrice-interprète lévisienne.

Les sentiments à l’honneur

Avec Don’t Lose Your Shine, Camila Woodman propose un album de huit chansons évoluant à travers différentes émotions ou aspects de la vie. Pour la plupart de ces pièces, la jeune artiste s’est inspirée d’événements qu’elle a vécus pour créer ses chansons.

«Il était important pour moi que l’album s’appelle Don’t Lose Your Shine puisqu’il s’agit d’une chanson très importante pour moi qui se retrouve sur cet album. C’est une pièce entraînante qui envoie un message positif. Je trouve aussi que le texte de cette chanson me représente bien. Avec les autres pièces de l’opus, j’aborde également l’amitié, la persévérance, la violence, la peine d’amour ou l’amour. Plusieurs des textes sont très personnels. L’écriture me permet d’extérioriser les choses que je vis», a illustré Camila Woodman.

Toujours dans sa quête artistique mettant à l’avant-plan l’authenticité, l’artiste originaire du Bas-Saint-Laurent a décidé de miser sur le R&B ainsi que l’anglais afin de donner vie à Don’t Lose Your Shine.

«J’adore le R&B et c’est un style musical dans lequel je suis à l’aise. Il y a certains artistes francophones qui interprètent des pièces R&B en français, comme Corneille, mais je trouve que l’anglais se marie mieux à ce style musical. En plus, comme ma mère est anglophone et que je suis parfaitement bilingue, c’est naturel pour moi de chanter et de créer des pièces en anglais», a conclu Camila Woodman.

Les plus lus

Première réussie pour Country Storm

Tenue du 5 au 7 mai à Saint-Étienne-de-Lauzon, la première édition de Country Storm a été couronnée de succès.

Un Lévisien reçoit un Prix Monde de poésie

Un élève de cinquième secondaire de l’École Pointe-Lévy, Étienne Martineau, a remporté les Prix Galaxie Québec 2022 et Monde 2022 de la 37e édition du Concours international de poésie de Trois-Rivières dans la catégorie des 15 à 17 ans.

Un peu de Lévis aux funérailles nationales de Guy Lafleur

Deux artistes originaires de Lévis ont été au cœur des funérailles nationales de Guy Lafleur, l’ancien joueur étoile des Canadiens de Montréal, tenues à Montréal le 3 mai dernier. Audrey Larose-Zicat, une chanteuse d’opéra, et Jean-Michel Grondin, un organiste, ont fait partie de l’ensemble qui a interprété les pièces musicales lors de la cérémonie.

Faire connaître une réalité d’autrefois par l’écriture

À une époque pas si lointaine, les femmes, bien que certaines se trouvaient au sommet de la monarchie, avaient rarement le pouvoir sur leur destin. Le Bouclier et l’Olivier – La reine déchue est le premier roman d’une duologie publié en mars dernier par la Lévisienne Arianne T. Lessard qui relate ce pan de l’histoire.

Hit The Floor de Lévis célèbre ses 10 ans

Après deux ans d’attente, Hit The Floor (HTF) de Lévis pourra enfin célébrer son 10e anniversaire, lors de son volet lévisien qui aura lieu du 19 au 23 mai prochain au Centre des congrès de Lévis.

Une soirée supplémentaire pour Country Storm

Les amateurs de new country de la région pourront profiter d'un festival Country Storm bonifié la semaine prochaine. L'organisateur de la série de spectacles new country offerts à Saint-Étienne-de-Lauzon, Marto Napoli (Martin Castonguay), a ajouté une soirée supplémentaire à l'événement.

La musique classique envahit l’ESL le temps d’un week-end

L’Orchestre symphonique de Lévis (OSL) a lancé en grande pompe sa première édition du Weekend classique, le 10 mai dernier. Du 27 au 29 mai prochains, l’église Saint-David-de-l’Auberivière sera bercée par cinq concerts de musique classique diversifiés d’artistes de tous azimuts.

Hymne au printemps en support aux Ukrainiens à l’Église de Saint-Anselme

En collaboration avec la Fabrique Saint-Anselme, la soprano Rachelle Thibodeau a mis sur pied un concert-bénéfice, Hymne au printemps, en support et hommage au peuple ukrainien. Au cours de l’événement, des dons seront récoltés pour la cause et six musiciens prendront part à ce spectacle présenté le 22 mai à 15h à l’Église de Saint-Anselme.

Expositions par les finissants en arts visuels du Cégep de Lévis

Les finissants en arts visuels du Cégep de Lévis présentent leurs expositions Collectarium et Sortir du cadre, qui allient peinture, sculpture et photographie, jusqu’au 18 mai. Le vernissage de Sortir du cadre sera notamment présenté à L’Anglicane, le jeudi 12 mai prochain, à 19h.

Du théâtre au Cégep de Lévis

Les membres de la troupe Théâtre sur la Place présenteront leur spectacle Portraits les 29 et 30 avril prochains, dans le mail du Cégep de Lévis, à compter de 19h30.